Les essais du mercredi soir, sous ce chapiteau blanc des Argoulets, se suivent mais ne se ressemblent pas. En ce 10 décembre, il y a du haut niveau avec les élèves de la promotion « Studio » !

Le premier circassien qui entre en scène nous propose un numéro de clown qui, malgré quelques longueurs, est très intéressant. Oubliez Bozo le Clown, ici c’est plutôt la version punk à chien avec dédoublement de personnalités en prime. Il s’amuse avec des poubelles, nous illusionne avec un numéro d’équilibre, et singe le discours de l’homme politique lambda dans un bien trop grand micro.

Lido 1

Crédit : Photolosa Collectif

S’ensuit un duo de jongleurs avec une mise en scène magnifique. Accoudés à une table, un homme et une femme, habillés façon XIXe siècle, s’amusent avec des pommes … puis des balles. Tout est millimétré, le duo ne se trompe jamais, ne perd pas le fil et se montre parfaitement raccord avec la superbe musique diffusée par la régie. Il règne dans ce numéro une grande poésie ponctuée de quelques fantaisies comme, par exemple, un clin d’œil aux Dents de la Mer.

Crédit : Photolosa Collectif

Crédit : Photolosa Collectif

 

Le spectacle se poursuit avec un autre duo, de trapézistes cette fois. Dans le cirque contemporain, le filet et les voltiges laissent place aux acrobaties directement effectuées sur la barre ou dans les cordes du trapèze. Cela n’en demeure pas moins spectaculaire, surtout quand tout est parfaitement exécuté. La coordination, la technicité et la maîtrise des deux trapézistes n’enlèvent rien à leur mise en scène, agrémentée d’une musique, encore une fois excellente.

Crédit : Photolosa Collectif

Crédit : Photolosa Collectif

 

Une première pour moi au Lido, j’assiste au stand-up d’une clownette A.K.A Rosemonde. Cette femme à la coiffure étrange et tout de rose vêtue est un espèce de mix entre Elizabeth Buffet (en bien moins beauf) et Pouf le Cascadeur. Elle nous sert un numéro parfaitement maîtrisé, parfois hilarant. Si tout est sous contrôle, Rosemonde nous prouve qu’elle est capable d’improviser des répliques cinglantes face aux réactions du public.

Crédit : Photolosa Collectif

Crédit : Photolosa Collectif

 

Pour finir, la promo présente un jongleur en solo. Son numéro est un peu décevant suite à ce qui a été présenté et rappelle des présentations plus imparfaites que l’on peut voir lors d’autres essais de cirque. Tout est très contemporain, versant dans le philosophico-politico-conceptuel et abordant des sujets comme les médias ou la folie.

Crédit : Photolosa Collectif

Crédit : Photolosa Collectif

 

Quoiqu’il en soit, cet essai est de loin le meilleur qu’il m’ait été donné de voir jusqu’ici. C’est pourquoi, je vous encourage à vous y risquer un de ces mercredis soirs. Et puis c’est gratuit !

Prochaines dates :

14 janvier : EP2
21 janvier : Studio
28 janvier : EP1
A 20h30 au Lido / Entrée gratuite !

Par Noémie

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire