La LIQA en déplacement à Poitiers.

La LIQA en déplacement à Poitiers.

La LIQA (Ligue d’Improvisation Québecoise Annuelle) effectue, comme chaque année, sa tournée française. Une occasion de découvrir ou redécouvrir cette discipline trop souvent considérée comme un sous – genre théâtral.

Si les matchs d’improvisation théâtrale connaissent un succès de plus en plus grandissant en France depuis une vingtaine d’années, ils sont légion dans la province canadienne du Québec. À l’école, cet art du verbe, du travestissement immatériel, de l’imagination délirante mais aussi du savoir-vivre, de l’écoute et du respect est pratiqué dès le plus jeune âge.

Aujourd’hui, le théâtre d’improvisation revêt diverses formes : cabarets, concepts musicaux, long-formats, catchs, « whose lines », … mais l’incontournable reste le match. Cet absurde mélange entre hockey-sur-glace et théâtre contemporain a pris forme à la fin des années 1970 sur une géniale expérimentation de Robert Gravel et ses acolytes montréalais.

Derrière la farce se cache une réelle prouesse, une révolution qui permet aux comédiens de s’affranchir du texte pour balayer toutes les possibilités. Le match d’impro, avec son arbitre impitoyaââââbleuh, provoque très souvent le rire mais parfois aussi les larmes ou la chair de poule. L’imaginaire se construit au fil des scènes, un personnage nait, un environnement prend forme… Puis, au bout de quelques minutes, l’histoire s’achève pour laisser un autre univers se mettre en place.

Presque 40 ans après la naissance du match d’impro, la LIQA exerce un jeu généreux, au service de l’histoire, tout en respectant les règles établies. Les joueurs tutoient l’excellence sans jamais attendre la perfection, parce qu’ici tout est hasard…

Pour voir la LIQA à l’œuvre, rendez-vous notamment à Toulouse le mardi 5 mai à la Salle du Cap avec la Ludi et le mercredi 6 mai à la Comédie de Toulouse avec la Brique.

Par Noémie.

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire