Par Arnaud M.

Si certaines séries font de graves erreurs de casting (cf. article précédent) d’autres se contentent de faire à peu près n’importe quoi, en prenant plus ou moins leur temps.

Prison Break : Une bonne petite série en milieu carcéral (bon, c’est pas Oz quoi) pour la première saison, puis n’importe quoi, mais alors vraiment. Des conspirations, des gens qui ressuscitent et un joyeux foutoir. La série-type des mecs qui n’avaient rien de prévu après 20 épisodes.

Heroes : Une première saison pour nous présenter les personnages puis plus rien. Enfin, pas mal de trucs mais rien de bien intéressant. Et très sincèrement, on sent qu’il y a eu de moins en moins de pognon au fil des épisodes.

Nip/Tuck : Une série bien écrite, de bons acteurs, une atmosphère qui sent le soufre et le sexe, des intrigues prenantes et quelques retournements bien sentis. Voilà pour les premières saisons. Après, les deux chirurgiens esthétiques partent à Los Angeles et il se passe pas mal de trucs qui ne nous intéressent plus trop, finalement.

Lost : Véritablement culte, des espérances énormes de la part des addicts, des tonnes de questions posées au fil des saisons et une déception à la hauteur des attentes. Une fin baclée, limite fourre-tout et surtout très peu efficace. Une grande frustration pour tous les fans.

Dexter : LA série qui, personnellement, m’a donné le plus de regrets. Une première saison exceptionnelle, une écriture au cordeau, des personnages plutôt fouillés, et surtout, surtout, des retournements de situations et un final magnifique, vraiment. La suite (ou redescente, c’est selon) est forcement décevante. Mais cette sensation ne viendrait-elle pas du simple fait que la barre ait été placée trop haute, trop vite? Quand on voit la saison 2 ou 3 on se dit que là n’est pas le seul problème, malheureusement. Pour six saisons diffusées, seules la 1, la 4 et les 30 dernières secondes de la 6 valent vraiment le coup d’oeil. Mais par pitié, faites l’impasse sur la
saison 5, pour votre bien.

Ces deux tops 5 (qui n’en étaient pas réellement dans la mesure ou il n’y a pas d’ordre de qualité ou quoi que ce soit) étaient bien entendu totalement subjectifs et les avis développés n’engagent que moi.

Vive les séries ! Même les moins bonnes !

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire