Figures montantes de la nouvelle scène montante toulousaine, Jérémy Andrès et Christophe Bureau forment The Rusty Bells, un duo aux accents rock psyché, dont le premier album, INFINTY, sort en Mars.

Rencontre avec ces ovnis lors d’un showcase de présentation à Gibert Joseph, section musique.

Rendez-vous est donc pris pour cet « échauffement » dans la célèbre enseigne culturelle, où Pierre, notre cher et dévoué photographe, me rejoint en fin d’après-midi. L’ambiance est étrange dans ce lieu qui ne semble pas spécialement adapté à la chose musicale mais les spectateurs, bien que relativement peu nombreux, semblent connaisseurs.

Le son quant a lui est conforme à ce que l’on attendait, quoique, par la force des choses, bien plus profond que les échantillons que l’on avait pu entendre sur le net (tout en demeurant difficile à définir en termes concrets, vous suivez ?).

Pour simplifier, disons que la musique des Rusty Bells pourrait se trouver, toutes proportions gardées, au croisement de celles d’Archive, de Woodkid ou de Daniele Luppi

Et l’on comprend pourquoi le Lab des Inrocks donne à leurs mélodies l’appellation de rock Galactique…

Quoi qu’il en soit, hormis quelques petits ratés dus  à des problèmes techniques vite résolus, force est d’admettre que les titres s’enchaînent particulièrement bien et que le duo nous entraîne avec une étonnante facilité dans son univers. C’est par conséquent à regret que l’on voit le showcase s’achever sur Run to stay outside, titre éponyme de leur premier single.

Le moment est maintenant venu de rencontrer Christophe (Batteur, back vocals et occasionnellement claviériste) et Jérémy (lead singer, guitariste et claviériste) installés dans un vieux canapé, histoire de comprendre un peu mieux ce que l’on vient d’entendre.

Sur l’historique du groupe d’abord, fondé en 2008 et qui a mangé de la scène avec différentes formations avant de trouver sa formule actuelle en 2014, année charnière pour le duo qui y enregistre son premier single évoqué plus haut.

Ensuite les choses s’accélèrent. Repérés par le Festival des Jeunes Aventuriers, la plateforme participative Ulule et enfin Converse, il développent leur univers stellaire et enregistrent leur EP EnjoYourself en 2016. Leur univers passe également par le visuel ( pochettes d’album, projections scéniques ) sur lequel ils travaillent avec des graphistes et des infographistes, leur but avoué étant de « proposer un voyage à [leur] public.

« On aime bien mettre des images sur notre musique et inversement, annonce Jérémy, du coup on a un rapport cinématographique à notre musique » . Il est certain que certains titre font penser à la bande originale d’un film encore à venir, dans la veine d’Ennio Morricone, un western, certes, mais spatial.

Le duo annonce d’ailleurs que leur nouveau set s’appuiera normalement sur le visuel, l’occasion est donnée de rappeler que les Rusty Bells proposeront une release party le mercredi suivant (22/02) au Connexion, pour fêter, en avance, la sortie de leur album, dans le but de continuer une tournée déjà entamée qui les mènera au quatre coins de France et de Navarre, notamment au Printemps de Bourges en Avril.

Plus loin peut-être, à l’étranger ? « On est un peu dessus, on a des propositions, mais rien d’officiel », nous disent-ils. En tout cas, ces amoureux de la scène, sur laquelle ils ont bâti, petit à petit, leur réputation naissante, ne comptent pas la lâcher de sitôt.

« C’est important pour nous de se confronter au public et de toucher de plus en plus de monde, c’est pour ça qu’on fait de la musique », déclare Christophe, dans un élan de sincérité tout sauf feinte.

Avec un tel engagement et leur talent en prime, on gage à ITMM que leur voyage n’est pas près de s’arrêter.

N’hésitez pas à aller voir par vous même de quoi il retourne dès ce soir au Connexion Live, à Toulouse, pour une Release Party avec Voiture de Sport en première partie, à partir de 20h30. Ce serait idiot de ne pas en profiter, d’autant plus que l’entrée est gratuite. Sinon, vous pourrez toujours écouter leur album INFINITY dont la sortie est prévue le 3 mars.

Texte par M.

Photos par Pierre ( tout plein de photos sur sa page Facebook notamment )

 

 

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire