TerreNeuveCollNEW LOGO

Terre Neuve Collective est un projet tout beau tout neuf tout droit sorti de l’imagination de Matthieu Miegeville, accompagné pour l’occasion d’Andrew Richards.

Une retour sur la carrière déjà bien remplie de Matthieu Miegeville s’impose. En effet ce dernier est bien connu de la scène musicale toulousaine mais pas que. Avant de se lancer dans l’ambitieuse aventure Terre Neuve Collective, on a déjà pu le voir (et surtout l’entendre donc) en qualité de leadsinger pour les groupes My Own Private Alaska et Agora Fidelio.

Pour Terre Neuve Collective il s’est donc associé à l’anglais Andrew Richards, lui-même issu de Uniform Motion. Un projet « toulousain » mais également anglophone donc. D’ailleurs, l’anglais est la langue utilisée pour chanter les textes de ce groupe à tendance rock mais surtout folk (voire « pop-folk »). Ces derniers se revendiquent assez aisément de Nick Cave (pour le côté lancinant des mélodies et la manière de savoir y poser une voix sans doûte) comme de Leonard Cohen (en toute logique également). Les quelques organes de presse ayant chroniqué Terre Neuve Collective s’accordent d’ailleurs à abonder dans ce sens (le groupe cite également Nirvana mais pour le coup c’est moi qui suis un peu moins d’accord).

Si il fallait « définir » le style de Terre Neuve Collective (ce qui est toujours assez négatif comme démarche car segmentant et rarement objectif) on pourrait donc dire qu’il s’agit de « pop-folk » assez épurée avec cependant des arrangements qui laissent à penser que la production  des morceaux est une étape cruciale dans la démarche musicale. En gros, le genre de musique dont on est en droit de se demander ce qu’elle peut donner en live tellement elle semble « travaillée ». Cependant je dois être mauvaise langue (et rechercher la petite bête) tant les premiers échos concernant les concerts déjà donnés sont excellents. D’après mes « sources », les voir sur scène donne une toute autre dimension au son en lui-même. Chacun se fera son idée sur pièce, moi le premier, lorsque l’occasion lui en sera donnée.

idée merci 2

Le dossier de presse compare leur style à du Simon and Garfunkel, aux premières oeuvres de Beck et même à Springsteen… Cela Fait un peu beaucoup et ça semble même tirer dans tous les sens. Je me contenterai donc de citer Longueur D’ondes en disant qu’effectivement il émane de leurs titres  » lenteur, douceur, sérénité, bien-être ». C’est tout à fait juste, pas besoin d’en rajouter.

Le Prochain EP, The Child From Silence, sera en partie en français. Ce qui est à noter étant donné que tout ce qu’il a été possible d’entendre jusque là (que ça soit sur Soundcloud ou en téléchargement légal) était strictement en anglais. Le résultat sera à juger en temps et en heure.

https://soundcloud.com/terreneuvecollective

Si je devais émettre un avis personnel (oui, encore…) je dirais que mon coup de coeur est le morceau The Other I. Ce choix n’est cependant pas représentatif du « style Terre Neuve Collective » dans la mesure où c’est sans aucun doûte leur titre le plus rythmé. Cela n’enlève malgré tout rien au fait que les autres chansons sont bonnes, dans leur style. Planantes et légères, très légères. Car c’est à noter, on ne tombe jamais dans quelque chose d’ampoulé, de lourd, de déprimant. Et ce n’est pas une mince affaire car la limite est trop souvent facilement franchie.

La plupart des groupes de ce style, à vouloir faire chialer les ados en oublient de vraiment faire de la musique. Ici ce n’est pas le cas. On cherche à faire du beau, du propre, pas du larmoyant (après, libre à vous de chialer, bien évidemment).

Mais Terre Neuve Collective c’est aussi une démarche assez maline qui joint « l’utile à l’agréable » dans sa façon de se financer. Les projets artistiques (dans la musique comme dans le cinéma, entre autres) n’ont malheureusement pas beaucoup de moyens pour parvenir à se concrétiser. Trouver des financements afin de sortir un disque relevant aujourd’hui presque de l’exploit il faut savoir la jouer fine. Et la solution KissKissBankBank est en ce point plutôt parfaite dans la mesure où cela permet (en plus d’amasser de l’argent, ce qui est quand même le but, au final) de mettre à contribution les (futurs) fans et soutiens multiples. Quoi qu’il en soit, le projet est de qualité, bien ficelé et verra le jour, aucun doûte n’est permis à ce sujet.

http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/l-enfant-du-silence-livre-et-disque

Reste à savoir quand et le plus rapidement sera le mieux

TNC a vocation à être un projet pluri-medias. Ce qui le rend forcément plus ambitieux et original encore. Un livre, L’enfant du Silence, retracant les expériences et vies professionnelles passées présentes (et futures?) de Matthieu Miegeville accompagnera de ce fait cette aventure artistique. Cet ouvrage sera disponible seul ou dans un coffret, avec le disque tant attendu.  2013-09_recueil_couverture_v2-4 (1)

Le projet ayant été très récemment validé, vous pouvez d’ores et déjà y participer. Vous êtes attendus pour le décollage de Terre Neuve Collective, où que vous soyez.

https://www.facebook.com/terreneuvecollective?fref=ts

https://twitter.com/terreneuveband

Arnaud

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire