Parue entre juin et aout 2003, la mini série Red Son vient d’être rééditée par Urban Comics. Une bonne occasion de découvrir cette œuvre dans laquelle le plus connu des super héros n’est pas américain, mais soviétique !

header-web

L’histoire de Superman étant plus ou moins connue du grand public, reposons ici quelques bases. Originaire de la planète mourante Krypton, il est envoyé sur Terre par ses parents pour y vivre. Sa fusée s’écrase dans le Kansas où il est recueilli par les Kent, qui le nommeront Clark et l’élèveront comme leur propre fils. C’est grâce à notre soleil, qui influe sur son métabolisme, qu’il obtient ses super pouvoirs.superman red son cover

Maintenant imaginez, si au lieu d’arriver au beau milieu des USA, le crash ce produisait douze heures plus tôt, dans la campagne ukrainienne en 1938, quelle serait la destinée de l’homme d’acier ? Toujours élevé par des fermiers, mais cette fois ci dans la doctrine communiste, il devient la fierté de Joseph Staline qui l’adoube comme son bras droit. Mais quand le dirigeant de l’Union Soviétique est assassiné, Superman prend les rênes du pouvoir pour le bien de l’humanité, enfin selon lui …

Scénarisée par Mark Millar (2000 AD, Kick-Ass, Civil War) et dessinée par Dave Johnson et Kilian Plunkett, cette histoire est un classique. Elle entreprend un questionnement intéressant, quelle serait la réaction d’un homme doté d’habilités surhumaines au contact du pouvoir politique. Superman est le parfait cobaye pour cette expérience, car il est le stéréotype du super héros. Il agit pour le bien de l’humanité sans se rendre compte que certaines lignes ne devraient pas être franchies parfois.

Batman_Superman-Red-Son-resizeL’histoire étant relativement courte, la caractérisation des personnages est rapide et un minimum de connaissances de cet univers aidera à véritablement apprécier cette uchronie. On sent que les dessinateurs ont pris du plaisir à revisiter la propagande soviétique en y incorporant Superman. Les détails des dessins et la retranscription de chaque époque permettent une meilleure immersion dans l’histoire. Avouons le, voir Batman avec une chapka c’est quand même sympa ! Coté édition, rien à dire, Urban Comics fait toujours du bon boulot. Les croquis bonus de fin montrent les différentes idées que les dessinateurs ont eu pour les personnages.

On aurait pu craindre que Mark Millar tombe dans le cliché, mais il n’en est rien. Évitant les pièges de l’uchronie facile, il réalise ici, grâce à un scénario intelligent et un final surprenant, un chef d’œuvre du genre. Un comic à posséder pour tout amateur de Superman et sa clique !

Par PEL

superman red son urban cover

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire