Aujourd’hui je souhaite vous présenter une artiste qui me fascine depuis quelques temps, je veux parler de Maïa Vidal. Jeune femme polyglotte, elle propose une pop mélodique où se mélangent accordéon, carillons, guitare, et autres instruments acoustiques. Son premier album « God is my bike » est un récit mélodique et romantique qu’on pourrait assimiler à l’univers de Jean Pierre Jeunet et son Fabuleux destin d’Amélie Poulain.

Maïa Vidal comme Amélie est une fille rêveuse au charme et à la voix envoûtante, avec le talent en plus ! A travers son univers sonore et visuel, elle nous tend une friandise pleine de douceur et de tendresse. Émouvante ça oui !!! Avec des morceaux comme « The Alphabet of my phobies », elle se place dans la lignée d’artistes comme Beirut ou Mumford and sons. Ce n’est bien évidemment pas le seul morceau qui nous porte dans cet album ! « Follow Me », « The Waltz of the Tick Tick of Time » et « I’ll sail all night » sont toutes aussi touchantes. Ces ballades nous ouvrent un univers bohème qui regorge d’imaginaire poétique. A l’écoute de cet album on tombe réellement sous le charme de cette petite diva… A suivre de très près !!!

GALI

www.maiavidal.com

Alphabet of my Phobias

 

Poison (cover de Rancid)


Laisser un commentaire