hangover 3

En cette nouvelle année 2013 il est temps de se projeter, un minimum, sur ce qui nous attend. On peut d’ores et déjà cocher certaines dates dans notre agenda. Le 9 Janvier, The Master sort sur nos écrans, le 16 ce sera au tour de Django Unchained… Concernant les albums à venir, le prochain Bowie voire Woodkid font partie des projets qui agitent plus ou moins la toile. Cependant, peu de médias se proposent de vous offrir une liste (non-exhaustive, bien évidemment) de ce que vous ne devriez pas faire si vous voulez passer une bonne année, culturellement parlant.

En se penchant sur les films à venir on remarquera une bonne dose de navets (cela relève du procès d’intention, je le réalise, mais aucune critique ne peut véritablement se targuer d’être objective donc quelque part je m’en fous un peu) potentiels pour l’instant mais qui devraient confirmer à leur sortie en salles. La plupart des longs-métrages qui vont être évoqués partent avec des objectifs au box-office, ont des budgets à cette hauteur et bénéficieront, en temps voulus, d’une promotion en conséquent, cela parait évident.

(Rappel: vous avez tout à fait le droit d’aller voir les films suivants au cinéma. Cependant vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous avait pas prévenus).

  • Vive la France

vive la france
Réalisé par Michael Youn. Avec lui-même, José Garcia et la meuf de Michael Youn (celle avec des gros seins).

Des bergers du Taboulistan sont envoyés en France pour détruire la Tour-Eiffel. Au début, ils détestent les français qui sont méchants, racistes, mal-élevés et puis après ils se rendent compte, au contact d’autre gens qu’en fait il y a des gentils partout.

– Pourquoi ça ne va pas être drôle:

Déjà il y a Michael Youn. Ce garçon semble n’avoir jamais eu d’idée propre. Après un subtil mélange entre du Sacha Baron Cohen et South Park pour l’immondice Fatal, il semble revenir plus fort que jamais avec du « sous-Borat« . Et bon, quand on regarde le casting on remarque que José Garcia est de la partie (lui et sa carrière à la Shyamalan) et que c’est sa copine qui joue le premier rôle féminin, cqfd.

-Potentiel de navéitude: 85%

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

  • Un Prince Presque Charmant

Réalisé par Philippe Lellouche. Avec Vincent Perez, Vahina Giocante.

Deux personnes que tout oppose (lui, c’est un homme d’affaires pressé et carriériste, elle, elle aime la vie et la liberté) vont quand même se rencontrer et s’aimer, a priori.

– Pourquoi vous ne ferez pas une « soirée couple » au ciné:

Lorsque l’on peut pitcher un film aussi facilement, avec de si grosses ficelles qu’elles feraient passer une comédie romantique avec Hugh Grant pour une oeuvre métaphysique, on ne pose même plus la question. Et personnellement je déteste Philippe Lellouche. C’est peut-être gratuit, peut-être pas…(cf. son nom de famille).

-Potentiel de navéitude: 75%

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

  • TurfTurf

Réalisé par Fabien Onteniente. Avec Alain Chabat (fait chier…), Edouard Baer (ça aussi…) et d’autres mecs de la grande famille du cinéma français.

Des potes habitués d’un PMU finissent par acheter un cheval, guidés par les conseils d’un inconnu pour le moins intriguant…

– Pourquoi les gens devraient se douter que ça va être nul à chier:

   FABIEN ONTENIENTE, tout simplement. Lorsque ce monsieur réalise un film, la même chose arrive à chaque fois. On lui tend un projet sympatoche, de la comédie basique qui pourrait rentrer dans une autre dimension avec un minimum d’écriture, de recherche des personnages et lui il choisit de s’en tenir à un cahier des charges assez strict : quelques gags pour faire la bande-annonce, des acteurs bankables et des scénarios à la AB Prod. (marche aussi avec Jet-Set, Camping, Trois Zéros, Les Seigneurs…).

– Potentiel de navéitude: 95%

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

  • Lincoln

Réalisé par Steven Spielberg. Avec Daniel Day-Lewis, Sally Field.

Un film qui retrace les derniers mois du plus connu des présidents des États-Unis.

– Pourquoi on pourra parler de révisionnisme:

Je sais, il est très étonnant de voir ce film dans cet article, entre Turf et G.I Joe. Cependant, à la vue de la bande-annonce et connaissant la vision de l’histoire de ce très cher Steven (qui n’en reste pas moins l’un des plus grands metteurs en scène vivant) on peut s’attendre à retrouver un Lincoln plutôt héroïque, luttant avec ses démons et contre l’esclavage. Une idée très américaine de son histoire, qui ne semble pas vraiment remise en cause par ce film très attendu, dans les salles et aux Oscars, forcément.

– Potentiel de navéitude: 50%

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

  • G.I Joe : ConspirationG.I joe

« Réalisé » par Jon Chu. Avec Bruce Willis, Channing Tatum, Dwayne Johnson.

Des gentils doivent se battre contre des méchants, en particulier Cobra, qui est un méchant vraiment très méchant.

– Pourquoi même les fans des jouets des années 80-90 n’iront pas le voir :

Pour le coup on peut parler de rhétorique, ce film ayant tous les ingrédients du bon gros nanard. Pour appuyer mon propos une « anecdote » suffit. Il faut savoir que ce long-métrage aurait dû sortir il y a presque un an. Seulement, dans la première version, le personnage joué par Channing Tatum devait mourir assez tôt dans l’histoire. La vie étant ce qu’elle est ce dernier est devenu une star entre temps et là les producteurs ont eu une « idée » géniale : refaire une version du film dans laquelle il serait finalement le personnage principal. Ni vu ni connu, on tourne ça en un mois et banco, on sort le film un peu plus tard que prévu mais avec Channing Tatum dans le rôle-titre. Des génies…

– Potentiel de navéitude : 100%

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

  • Des Gens qui s’embrassent

Réalisé par Danièle Thompson. Avec Kad Merad, Monica Bellucci, Max Boublil (carrément!) et d’autres copains de producteurs.

Des conflits de famille, des gens pas bien dans leur peau, des problématiques franco-françaises quoi (du style « Jean-Pierre a perdu son travail, sa fille passe le bac et son frère est homosexuel »).

– Pourquoi on ne veut plus voir ce genre de film:

Arrive un moment où ça suffit, vraiment. Quand la grande famille du copinage cinématographique se retrouve c’est toujours pour faire la même chose. Des films faussement bien écrits avec des acteurs qui font semblant de bien jouer alors qu’ils sont juste moins maquillés que d’habitude et une tournée des popotes gerbante qui peut durer deux semaines.

– Potentiel de navéitude: 50%

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

  • Iron Man 3

Réalisé par Shane Black. Avec Robert Downey Jr, Gwyneth Paltrow, Ben Kingsley

Un grand méchant s’en prend cette fois-ci personnellement à Tony Stark, ce qui n’est vraiment pas très sympa. Du coup ce dernier se pose des questions existentielles. De celles qu’on a déjà vu dans tous les films de super-héros.

– Pourquoi ce sera moins bien qu’un Batman :

Un simple coup d’oeil à la bande-annonce et vous réaliserez que vous avez déjà vu ce film. Sauf que sur l’affiche c’était marqué The Dark Knight Rises et que c’était mis en scène par Chris Nolan.

Trailer Iron Man 3

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

  • Pain and Gain

pain-gain-feat

Réalisé par Michael Bay. Avec Mark Wahlberg et Dwayne Johnson.

Un film inspiré d’une histoire vraie, celle de bodybuilders qui, à la fin des années 90 ont commis pas mal de délits (braquages, kidnapping etc…).

– Pourquoi après visionnage du film, on se demandera « Mais comment peut-on encore confier une caméra, un budget etc à Michael Bay, en 2013 »? :

Michael Bay c’est avant tout une école, celle des explosions, des scènes de baston, des clichés minables et des castings de merde. Cet homme est magique, tous ses films sont les mêmes et pourtant les gens en redemandent. La magie du 7ème Art sans doute. Pour résumer laissez moi citer un agent gouvernemental s’adressant à monsieur Bay, dans un épisode de South Park: « Mais enfin monsieur Bay, ceci n’est pas un scénario, se sont des effets spéciaux ».

– Potentiel de navéitude: 100% (mais là c’est limite assumé, donc moins drôle en fait).

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

  • Very Bad Trip 3

Réalisé par Todd Phillips. Avec les mêmes que d’habitude.

Pour ce film il s’agira de prendre les mêmes acteurs, la même histoire mais dans un autre endroit, voilà…

– Pourquoi cela ne fera rire que certaines personnes:

Le premier volet m’avait été très chaudement recommandé, par pas mal de monde. Après visionnage je me suis rendu compte que ces personnes n’avaient sans doute jamais vu un bon film issu de la « galaxie Judd Apatow » (Anchorman, Pineapple Express, Step Brothers…). Côté irrévérence on a quand même vu bien mieux que des strip-teaseuses au grand coeur, des nains, des chinois et de l’alcool entre adultes. Si vous avez un sens de l’humour un minimum évolué et qu’on vous dit « franchement, c’est trop un film pour toi, c’est vachement subversif »…N’y allez pas!

– Potentiel de navéitude: 80%

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

  • Les Misérables

hugh-jackman-les-miserables

Réalisé par Tom Hooper. Avec Hugh Jackman, Russell Crowe, Anne Hathaway.

Toujours la même histoire en fait. Avec des riches et des pauvres. La misère aussi, forcément, d’où le nom.

– Pourquoi ça peut être vraiment très drôle alors que ce n’est pas l’objectif, a priori:

Ce film sera une comédie musicale! (mais pas de Dove Attia dans les parages pourtant) Avec Russell Crowe et Hugh Jackman! Sérieusement, il vous faut quoi de plus?

– Potentiel de navéitude :1000%

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

  • Bonus titre de film le plus stupide/drôle: Le Dernier Exorcisme 2.

P.S: Vous avez tout à fait le droit d’aller voir ces films. Vos goûts vous sont propres, même s’ils sont à chier.

Arnaud


Laisser un commentaire