La chronique des artistes disparus est de retour chers lecteurs, avec de la bonne musique à découvrir ou redécouvrir pour certains. Et il y’en a pour tous les goûts : ballade folk, rock garage, punk, rock’n roll…

America – « A horse with no name »

1970, la balade folk par excellence « a horse with no name », composée par le groupe America a propulsé le groupe au sommet des charts britanniques. Le groupe a également reçu le Grammy Award du meilleur nouvel artiste en 1973. Pour la petite histoire : en France, le premier 33 tours n’ayant pas été vendu a été mis au pilon ! 1 exemplaire sauvé par hasard s’est retrouvé sur les platines d’une radio pirate, “radio marmelade » à Marly le Roi.

The Spencer Davis Group – « Gimme some lovin »

The Spencer Davis Group est un groupe originaire de Birmingham co-fondé en 1963 par Steve Winwood et Spencer Davis. Le titre « Gimme some lovin » s’illustra comme un des plus grands succès pop de cette époque et fut entre autres utilisé comme bande originale du film The Blues Brothers. Par la suite, Steve Winwood forma d’autres groupes importants tels que Traffic en 1967 et Blind Faith en 1969 avant de poursuivre une carrière solo après 1975. Il effectua également une tournée en duo avec Eric Clapton courant 2010.

The Chicago Transit Authority – « If you leave me now »

1976, The Chicago Transit Authority (plus connu sous le nom de Chicago) et dont le nom fut inspiré de la compagnie de transports en commun de la ville du même nom inonda les radios américaines avec leur slow « If you leave me now ». En 1978, Donnie Dacus, guitariste/chanteur, rejoint la formation, remplaçant Terry Kath, décédé lors d’une partie de roulette russe.

Twisted Sisters – « I wanna rock »

Largement influencés par Kiss, Alice Cooper et Black Sabbath, la composition heavy métal répondant au nom de Twisted Sisters dévoila le tube planétaire « I wanna rock » en 1984. En 1987 la production leur impose d’enregistrer un album plus axé pop, ce qui ne plaît pas au public. La fin du groupe est officiellement annoncée en 1988.

The Turtles – « Happy together »

La formation californienne The Turtles à qui l’on doit le morceau « Happy together » a détrôné en 1967 « Penny lane » des Beatles de la première place dans les charts américains. La dissolution du groupe fut annoncée la même année.

Nazareth – « Hair of the dog »

Les écossais connus sous le nom de Nazareth et considérés comme un groupe local semi-professionnel, ont sorti le titre « Hair of the dog » qui fut largement diffusé sur les ondes. Ce fut leur seul succès mondial mais le groupe est toujours en activité et en tournée.

Procol Harum – « A Whiter Shade of Pale »

Procol Harum est un groupe britannique aux accents baroques formé en 1967, figurant parmi les précurseurs majeurs du rock progressif. Son premier succès, « A Whiter Shade of Pale », classé no 1 au Royaume-Uni et no 5 aux Etats-Unis, fut un tube planétaire et figure encore aujourd’hui dans les sondages parmi les meilleurs morceaux de rock jamais écrits.

Prochainement un troisième chapitre encore plus rempli de pépites musicales, restez connectés !

François


Laisser un commentaire