Par Antho

Toi qui zappe d’un site internet à l’autre, prends 5 minutes avec nous … Ce n’est pas tous les jours que l’on perd l’un des papes de la science-fiction !

Ray Bradbury, ce nom vous dira peut-être vaguement quelque chose. Vous avez certainement croisé, au détour d’une bibliothèque, un livre au nom étrange « Fahrenheit 451 ». Si vous avez eu un prof de français un peu barjo il vous l’aura peut-être même conseillé entre Homère et Emile Zola. J’entends déjà les râleurs qui me diront : « s’arrêter pour lire un livre … Et puis quoi encore ! » . C’est vrai quoi,  facebook et youtube regorgent de vidéos de chats qui tombent dans les chiottes et de chiens qui disent I love You !

Oui … Mais …

Mais ce bouquin là c’est un peu plus qu’un banal agglomérat de pages barbouillées de noir. C’est le portrait au vitriol de ce que serait un monde sans les livres. Un monde dans lequel le héros , un « pompier »,  n’est pas là pour éteindre les incendies, mais bel et bien pour foutre le feu à tout ce qui peut ressembler à un bouquin … Jusqu’au jour où il en lit un (et je ne vous raconte pas la suite).

La suite, pour l’auteur,  c’est trente livres, plusieurs centaines de nouvelles, des scénarios etc. Joli palmarès que je ne peux que vous conseiller. Si vous ne savez pas par où commencer Les chroniques martiennes se révéleront certainement un plat tout à fait consistant. Une série de nouvelles qui narrent la colonisation de mars par les terriens.

Pour en terminer avec mes histoire qui n’intéressent peut-être pas grand monde je ne peux m’empêcher de citer un entretien qu’il avait accordé au Los Angeles Times en 2010 : «Nous avons trop de téléphones portables, trop d’internet. On devrait se débarrasser de ces machines, il y en a trop aujourd’hui».

Oui, je ponds des articles sur un site internet et je me permets de citer un vieux monsieur qui critique ce « média ». C’est paradoxal ? C’est cracher dans la soupe ? C’est démago ? Tant pis. Mais continuons d’écrire, continuons de lire et surtout, surtout, continuons d’en parler autour de demis biens frais en terrasse des cafés.

 

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire