N’ayant peur de rien et profitant de la liberté d’expression offerte par InTheMorningMag, vous avez le privilège de lire un article concernant l’Eurovision.

eurovision-song-contest-logo

Aborder ce thème est par principe déjà un scandale pour les amoureux de la musique et son contenu risque de vous paraître tout aussi affligeant.

Regarder ce télé crochet c’est comme poser un RTT neuronal un samedi soir. L’équivalent d’une telle pénitence est, à mes yeux, le concours télévisé de Miss Pintade en maillot de bain !

Toutefois, je dois reconnaître qu’adolescent, j’éprouvais de nombreux émois en jetant un œil ébahi sur les défilés de pin-up mais aucunement devant le télé crochet musical. Seule la procédure de vote de l’Eurovision et ses règles bien précises ont su retenir mon attention. Depuis 1956 (déjà !) et malgré la pléiade d’artistes présentés, la plupart d’entre-eux ont surtout été le gagne-pain des bêtisiers télévisés plutôt que des salles de concerts.

Faisant preuve toute de même d’un peu de bonne foi, on pourrait citer Françoise Hardy ,Sébastien Tellier ou encore ABBA mais au final, force est de reconnaître que ces trois noms sont aussi nombreux que les Miss aux plastiques irréprochables dont on se souvient du nom et du pedigree.

Bref oublions mes digressions de jeune prépubère et revenons au concours 2015!

Si le principe d’un concours est de participer mais surtout de gagner alors les artistes Finlandais concourant ont particulièrement attiré mon attention. Loin d’être de bons conseils, il me semble que présenter du Punk avec le groupe PKN est une véritable erreur de casting dans la course au titre!!!

photo groupe pnkPour vous faire rapidement une meilleure idée du bordel qui va régner sur la scène bon enfant de l’Eurovision, voici le titre Aina Munn Pittaa que le Comité Finlandais a sélectionné.

Les aficionados de l’événement rétorqueront que le concours prône l’ouverture mais tout de même : proposer un style musical qui ignore les harmonies et préfère les puissances rythmiques frustres avec des paroles engagées ou révoltées c’est surtout prendre le risque de repartir avec 0 point !

D’autres surenchériront et diront haut et fort que la Finlande avait remporté le concours en 2006 avec du heavy métal mais revenir neuf ans plus tard avec du punk c’est surtout se filer un coup de basse dans les amplis et repartir avec la cuillère de bois.

Au vu de l’actualité, ils seraient Grecs pourquoi pas mais venant des Scandinaves, tranquilles et zen, c’est plutôt choquant !!!

pnk signes de la main

Non mais matez leurs dégaines et leurs accoutrements !!! Endimanchés dans leurs blouson perfecto ou coiffés d’un bonnet NY, les quatre membres du groupe PKN arborent avec beaucoup d’aplomb des signes de mains plutôt choquants (doigt d’honneur ou signe des cornes) qui à mon humble avis sont rédhibitoires pour un concours aussi prestigieux.

pkn (1)Dans un avenir aussi obscur que leur photo et leur musique,  faisons preuve tout de même d’un peu d’optimisme et gageons que les téléspectateurs avertis et fort nombreux (195 millions de téléspectateurs pour les trois émissions en 2014) aient de la tolérance pour leur musique mais sans jamais tomber dans la complaisance.

Espérons aussi que nul d’entre-eux ne votent pour PKN afin de soulager seulement leur conscience et soigner leur chakra.

En résumé, gardons tous à l’esprit que ce sont « juste des gars normaux » (comme le déclare le bassiste du groupe) avec des goûts musicaux un peu crasseux pour l’Eurovision !!

Bref que le meilleur gagne…

Par OLiVier

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire