Depuis leur premier EP en 2011, les parisiens de Paradis apparaissent ça et là sur le net ou sur des compilations, publiant un EP ou un remix jusqu’à sortir leur premier album « Recto Verso » au début de l’année 2016. Un album qu’ils sont venus défendre pour la première fois à Toulouse. Les reporters d’ITTM étaient présents au Connexion Live pour s’offrir quelques instants au Paradis.

C’était un événement que la rédaction ne voulait pas rater. Paradis est un groupe particulièrement discret, encore très largement méconnu du public et qui ne se produit que très rarement sur scène. Pourtant cela fait déjà un petit moment que ce duo originaire de Paris, composé de Simon Mény et Pierre Rousseau, fait planer ses fans avec ses douces balades électro-pop.

Quelques morceaux cultes comme « Garde-le pour toi » et des remixes efficaces sur la toile à l’image de celui de Chistine and the Queens ont suffi à attirer une foule de curieux (comme nous) et de fans de la première heure dans un Connexion Live quasiment plein pour l’occasion !

15224816_598591210326915_103991246_o

Difficile de décrire le style si particulier de Paradis : Electro, House, Pop rétro, et allons-y, osons même le mot interdit « Variété ». Parce que oui, sur ces boucles électro, Paradis chante en français, à la manière d’un Etienne Daho, ce qui peut en décontenancer plus d’un.

C’est donc pour présenter son tout premier album au public que Paradis est monté sur la scène du Connexion Live. L’album s’intitule « Recto Verso », comme le titre de leur nouveau single dont le clip vient juste de sortir. Dans cet album figure bien sûr l’excellent morceau « Toi et moi » sorti quelques mois plus tôt.

Sur scène, le duo est accompagné par un troisième musicien, au clavier. Le concert à peine commencé, les premières boucles de « House à la française » envoyées, accompagnées par la douce voix du chanteur, on entre dans l’univers si singulier de Paradis, nous faisant oublier tous ces autres groupes auxquels on les compare souvent (Air, Saint-Michel, pour ne citer qu’eux). Musique hybride, fusion étonnante entre house et variété, Paradis respire le romantisme par ces morceaux écrits et chantés sur ces mélodies planantes. Paradis enchaîne ainsi les titres de son nouvel album et de ses premiers EP. Le public du Connexion est aux anges et, comme envoûté par la voix du chanteur, entonne en choeur les refrains des morceaux les plus connus avec une mention spéciale pour « Garde-le pour toi » particulièrement attendu !

15183958_598591206993582_387615659_o

C’est après un rappel des plus charmants, par un public à l’image de ces deux grands timides, qu’ils termineront ce concert avec un de leur premier titre, « La Ballade de Jim » reprise d’Alain Souchon version Deep.

L’électro suave de Paradis ne peut laisser indifférent. Elle est si singulière qu’elle ne plaira pas à tout le monde c’est certain. En tout cas, nous on a totalement adhéré, on est repartis du Connexion le coeur léger, enivrés par cette douce House, la tête dans les nuages (tu la sens arriver la métaphore du Paradis ?), mais surtout l’envie de prolonger cette soirée!

Paradis est incontestablement un groupe à suivre, et vous pouvez compter sur nous.

2016-39-11-18-39-52-2

Par Max’

Crédit Photo: Thomas K (merci a lui)

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire