La cérémonie des Grammy Awards n’a pas seulement récompensé deux robots français. En effet, un autre artiste pas totalement étranger à leur succés s’est vu remettre des petits gramophones dorés, j’ai nommé Pharrell Williams.

head1

Il aura été de tous les bons coups une fois de plus (tout le monde le sentait venir, 2013 avait été son année) et le Grammy Award dans la catégorie Producer of the Year (Non Classical) lui tendait les bras. Il reçoit donc pour la seconde fois de sa carrière ce titre, après l’avoir déjà remporté en 2004 avec son compère des Neptunes, Chad Hugo.

Au-delà de ce trophée, il avait été nominé 6 autres fois cette année pour son travail avec les Daft Punk of course, mais également pour « Blurred Lines » de Robin Thicke en compagnie de T.I., et pour l’album de Kendrick  Lamar « Good Kid, M.A.A.D City ». Il repart donc avec un total de 4 Grammy, qui s’ajoutent aux trois qu’il avait déjà remportés. Même s’il reste loin derrière Jay-Z et ses 18 récompenses (9 nominations cette année encore !), c’est déjà un palmarès sympathique.courses

Sympathique comme le personnage. Avec son look bien à lui, Pharrell Williams dégage une certaine aura qui semble rayonner autour de lui, et peut-être est-ce ce qui lui a valu de composer le morceau « Happy » pour la bande originale de Despicaple Me 2. Pour le clip de ce titre, il a choisi les deux français de We Are From L.A., Pierre Dupaquier & Clément Durou, et ils ont délivré ensemble le premier clip de musique de 24h ! 337 personnes filmées en 360 plans séquences, un clip simple, mais une idée vraiment originale qui a vite fait le buzz.

Pharrell Williams sait donc aussi s’entourer, mais ça ce n’est pas nouveau ! Au sein des Neptunes et de N.E.R.D., le nouveau quadragénaire a déjà une belle carrière derrière lui. Après avoir été embauché par Hans Zimmer pour la bande originale de Man of Steel, il remet le couvert avec ce dernier pour The Amazing Spider-Man 2. De plus Chris Brown, Kylie Minogue, Busta Rhymes ou encore T.I. auraient également fait appel à ses services de réalisateur pour 2014. Rien de bien étonnant quand on sait qu’en 2013, il a apposé sa patte sur les disques de Jay-Z, Beyoncé, Robin Thicke, John Legend et j’en passe.Daft Punk;Lose Yourself To Dance;Pharrell Williams

Un acharné du travail qui s’arrête de réaliser des albums, le temps de poser quelques featurings bien sentis et reconnus, la preuve en est avec « Get Lucky » ou « Lose Yourself To Dance » de Daft Punk. À la fin du mois de juin 2013, il devenait le 12ème artiste présent aux deux premières places du Billboard Hot 100 grâce à « Blurred Lines » et « Get Lucky ». Les derniers en date avant lui étaient les Black Eyed Peas en 2009 et T.I. en 2008.

Si on peut trouver un point noir à son C.V., il s’agirait éventuellement de sa carrière solo qui, avec un album en 2006, n’a jamais semblé être son fort. Il tentera de remédier à cela en 2014 après avoir signé chez Columbia Records. Mais où va-t-il trouver le temps pour le faire ?!

Par PEL

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire