Occupied12-1

Occupied c’est le thriller politique que diffuse Arte depuis la mi novembre. Après la diffusion en 2013 de « Real Humans », c’est la nouvelle série scandinave qui nous scotche devant la télé pour dix épisode de 45 minutes.

Parce qu’elle interroge sur la période que nous vivons, Occupied soulève des questions auxquelles il est difficile de rester insensible. Où s’arrête la démocratie dans une économie mondialisée? Jusqu’ou peut aller un gouvernement élu lorsque ses décisions vont à l’encontre des intérêts de ses « partenaires »? Comment une situation politique apparemment maitrisée peut dégénérer en escalade guerrière?

Quand le premier ministre écologiste décide de stopper la production de pétrole et de gaz norvégien pour lancer une nouvelle forme d’énergie plus propre (le thorium), c’est l’Union Européenne qui tape (très) fort du poing sur la table. A la demande de l’UE, l’armée russe occupe les zones pétrolifères pour relancer une production vitale pour les différents pays européens.

C’est en partant de ce postulat que la série déroule son intrigue, servie par une réalisation remarquablement maitrisée à l’esthétique froide, presque glaçante par moments, et des acteurs efficaces. On doit notamment souligner la performance d’Henrik Mestad, premier ministre en proie aux doutes, entre idéaux politiques et difficultés des responsabilités a assumer dans une crise sans précédent. On ne peut s’empêcher de penser à la situation grecque et à Alexis Tsipras à genoux devant la Troïka, contraint d’abandonner le programme économique pour lequel Syriza avait été élu.

occupied_jesper_berg

Si Occupied est une fiction sensée se dérouler dans un futur proche, les problématiques qu’elle aborde sont bel et bien ancrées dans notre réalité. Jouant a la fois sur les enjeux climatiques qui se font de plus en plus pressants pour l’ensemble de la population mondiale, les questions de souveraineté des pays et gouvernement élus face à la puissance des institutions européennes, et une Russie qui semble bien décidée à reprendre une place centrale dans le jeu des relations internationales. L’ambassade de Russie à Oslo ne s’y est d’ailleurs pas trompée en protestant vivement lors de la première diffusion de la série.

Alors que l’hiver arrive et que vous passez de plus en plus de temps dans votre canap’, on vous conseille vivement de vous lancer dans Occupied, définitivement la série du moment.

par Pierre.


Laisser un commentaire