Par Anto.

Le nouveau Jim Jones Revue est arrivé : tout en cuir, tout en sueur et les deux doigts dans la prise.

Après le très bon Burning your house down, sorti en 2010 ; JJR (pour les intimes) revient avec un nouvel opus au moins aussi énervé.

Pour ceux qui auraient fait l’erreur de passer à côté, une petite présentation s’impose : Jim Jones Revue c’est de la musique à réveiller les cadavres. Un savant mélange bien crasseux de rock énervé et de blues accéléré pour des prestations live qui vous laissent essoré au pied de la scène avec quelques neurones en moins.

Alors un nouvel album, ça se fête ! Surtout quand c’est un album de qualité. Peut-être un peu moins « boogie » que le précédent, mais tout aussi savoureux. On vous conseillera particulièrement « Where da money go ? » (si votre dada ce sont les lignes de basse épurées) « Eagle eye ball » (si vous préférez le côté agressif de la voix de Jim) ou encore « 7 times around the sun » (si vous aimez les montées en pression collectives).

Évidemment ça nous tarde de tester ces quelques morceaux au fond d’une fosse, entouré de cheveux gras et de bières tièdes. A très vite, donc, pour du gros live qui tache, la guitare en avant et le pied au plancher.

 

The Jim Jones Revue – Savage Heart


A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire