Noah, écrit et réalisé par Patrick Cederberg et Walter Woodman est un court métrage qui a a remporté le prix du meilleur court-métrage au Toronto International Film Festival. Selon Slate.fr, il n’a coûté que 300 dollars, « en bières et en pizza ».

Le concept a été de filmer l’activité d’un ado devant son écran d’ordinateur. Le court relate une romance d’adolescents via l’univers du numérique. Il est évidemment qu’à la première vision il existe une certaine familiarité avec le spectateur. Nous en connaissons chaque fait et geste. L’intérêt de ces 17 minutes est de montrer à quoi ressemble la vie d’un citoyen lambda, qui passe son temps à sauter d’un onglet à un autre tout en essuyant le déclin de sa relation amoureuse.

La société de consommation autour des réseaux sociaux et des e-activités transforme notre comportement. Et oui, aujourd’hui quoi de plus simple que de passer de Facebook à You porn, de Inthemorning Mag au Candy Crush ou de You tube à Skype, et tout cela en même temps. Noah c’est un peu la synthèse de tout ça ou l’histoire d’un protagoniste de l’ère numérique.

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire