Par Chuchu
Publié le 25/06/12

Fondamentalement humains, drôles et engagés, c’est avec sincérité que les deux MCs (Favo et M.M) de MP1point2 ont répondu à nos questions.

Mp1point2 alternent chant et rap pour délivrer leurs messages. Les sons et les mots sont leurs Matières Premières (MP) qu’ils transforment, transcendent et font évoluer en permanence (1point2). Ces 4 artistes, articulent ainsi leurs textes, leur musique et leurs interprétations scéniques autour de thématiques qu’ils poussent dans leurs retranchements. Ainsi, le son d’MP1point2 est le vecteur d’une idée, d’un sentiment ou d’une conviction. La Liberté, le vivre ensemble ou encore le sens de la vie sont des thèmes qu’ils investissent et abordent de manière sincère.

Au croisement de la chanson française, du rap et de la musique électronique, ce quatuor propose une musique hybride et festive. L’album « Les Loups » est en écoute sur toutes les plateformes (Deezer, Spotify, Soundcloud…), en téléchargement gratuit sur Bandcamp (http://mp1point2.bandcamp.com) et en téléchargement payant sur iTunes.

Interview

ITMM : Pouvez-vous nous faire un petit historique ?

MP1.2 : MP1point2 est né à Rodez en Aveyron il y a quelques années suite à la rencontre de Favo, M.M et Le Z autour de leur passion musicale. Mais ce n’est qu’à partir de leur arrivée à Toulouse et de leur rencontre avec Riot que le projet MP1point2 s’est professionnalisé (2008). Nous avons commencé à proposer notre son sur CD, puis sur scène. Les projets se sont enchaînés, les concerts aussi. Si bien que nous avons fait plus de 100 dates entre 2010 et aujourd’hui. Au-delà des retours positifs reçus sur notre live, certains événements (victoire du tremplin toulousain « Décroche le son » ou pré-sélection régionale du Printemps de Bourges 2012) nous ont encouragé vers un nouvel objectif : faire de notre passion notre métier. Aujourd’hui, nous nous consacrons tous les 4 entièrement au projet musical.

ITMM : Vous sortez un mini-album, où et dans quelles conditions a-t-il été enregistré ?

MP1point2 : Dans des conditions optimales. Nous avons pris le temps de sortir ce projet car il nous tenait à coeur de proposer un album représentatif de notre évolution et de nos envies. Nous avons commencé à enregistrer deux des titres en studio, mais nous nous sommes rendus compte que nous voulions aller plus loin dans la démarche, avoir plus de temps pour peaufiner et retravailler les prises voix. Nous avons donc investi dans du matériel professionnel pour l’enregistrement afin d’être autonomes dans cette étape cruciale de la création, et ainsi, aller jusqu’au bout de notre exigence. Une grosse majorité de l’enregistrement et l’intégralité de la composition s’est donc fait « à la maison ». En ce qui concerne le mixage et le mastering, nous avons fait appel à un professionnel, qui a apporté à notre son la couleur que nous voulions amener. Chaque morceau a été travaillé collectivement, aussi bien au niveau des sons que des textes, afin que chaque membre se retrouve dans l’album.

ITMM : Comment qualifiez-vous votre registre musical et vous sentez-vous proches d’une famille en particulier ?

MP1point2 : Difficile de qualifier notre registre musical tant il est hybride. S’il fallait nous mettre dans une case, ça sera dans la case « chanson hip-hop » mais celle-ci est bien trop petite ! Nos influences vont du hip-hop à la musique électronique en passant par la chanson française, le reggae, la musique balkanique…

ITMM : On parle de vous comme étant avant tout un groupe de scène, qu’en pensez-vous ?

MP1point2 : C’est effectivement sur scène que notre musique prend toute sa dimension. Nous faisons de la musique pour partager nos messages, nos idées et notre énergie. Et rien de mieux que la scène pour ça. Avoir les gens en face, les regarder dans les yeux, leur parler directement…  Et puis nous avons vraiment travaillé l’aspect scénique l’an dernier avec plusieurs résidences. Résultat : c’est bien plus qu’un concert que nous proposons, c’est un spectacle.

ITMM : Quand pourrons-nous vous voir en concert ?

MP1.2 : Nous avons de très belles dates cet été dans le Grand Sud. Une Fête de la Musique « à la maison » sur la Place du Capitole toulousaine, une grosse première partie, celle de Joey Starr, le 3 août dans le cadre du Festival de Carcassonne et notre première participation au Festival Musicalarue à Luxey le 13 août. Et une très belle surprise pour la rentrée…

 

 

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire