Nouvel épisode de cette aventure hebdomadaire, au sein de laquelle InTheMorning Mag vous propose de découvrir un certain nombres d’ouvrages, ainsi qu’un rapide résumé et quelques impressions autour de ces derniers à travers les yeux de l’un de ses rédacteurs.

Cher Ami Lecteur,

Ravi de te retrouver (un peu tardivement, je dois le reconnaitre) en cette dernière semaine de janvier.Désolé du retard, cette semaine a été plus chargée que d’habitude : je suis sorti quelques soirs (ce que mon corps m’a lâchement fait payer les lendemains), j’ai découvert une nouvelle série (Real Humans, un truc suédois vachement bien avec des robots) et ai donc dû (bon, voulu..) regarder les dix épisodes d’une heure de la première saison, et enfin – surtout – sous le joug d’un rédacteur en chef tyrannique j’ai dû (comme l’ensemble de mes camarades) m’atteler à la rédaction de news et au remplissage de l’agenda, ce qui prend un temps si considérable que je m’inquièterais de ne pas pouvoir voir grandir mes enfants si j’en avais en ma possession.. Passons… Le vrai point positif de cette semaine, c’est que j’ai reçu mon intégrale de Renaud (cool cool cool),du coup je me lance un petit album et je te raconte ce que j’ai (malgré tout) réussi à lire cette semaine.

 

Hypothermie, d’Arnaldur Indridason

Paru en France en 2010, ce livre est sorti en Islande en 2007 et est le huitième d’une série de 12 romans où apparaît le personnage principal du commissaire Erlendur Sveinsson. Il reçoit en 2008 le prix national islandais de littérature criminelle. Polar assez envoutant, un brin de mystique, et surtout le charme certain des noms de villages et de lacs islandais qui peuplent le récit. On s’y perd un peu parfois, mais je trouve ça très agréable à lire.

Un petit avant goût : « Elle savait la montagne de Grimannsfell à sa droite même si elle ne la voyait pas plus que celle de Skalafell, à sa gauche. Elle avait dépassé la route vers Vindashlid, la ferme où elle avait passé deux semaines en été, toute gamine. Elle avait suivi les feux arrière à une vitesse confortable jusqu’au moment ou ceux-ci étaient descendus vers le champ de lave de Kerlingarhraun. (…) . Elle s’était dit que la voiture se dirigeait peut-être vers la dorsale d’Uxahryggir et, de là, vers le nord et la vallée de Kaldadalur. Elle avait souvent emprunté ce chemin, elle trouvait jolie la route qui longeait la vallée de Lundarreykdalur et débouchait sur le fjord de Borgarfjördur. Il lui était revenu en mémoire le souvenir d’une belle journée d’été sur les bords du lac de Sandkluftavatn. »

Là ça parait exagéré, c’est sûr, mais au final le livre est très bon, prenant, une bonne intrigue, et je ne m’étais pas rendu compte qu’il apparaissait au milieu d’un cycle de roman. Si j’ai l’occasion j’en lirai quelques autres je pense, j’ai bien apprécié. 300 pages environ.

 

Mon ange, de Guillermo Rosales

Très bon livre, mais remuant ! Les éditeurs expliquent en 4ème de couverture : « Livre échangé sous le manteau, longtemps introuvable dans sa langue d’origine(…) l’histoire de sa publication serait simplement romanesque, si son contenu n’était dramatiquement testamentaire ». Petit ouvrage d’une centaine de pages, ce livre raconte l’histoire d’un écrivain Cubain, clairement un peu dérangé, qui se retrouve à Miami et refusant de s’intégrer à cette société se retrouve après des passages à la rue placé dans un « boarding home », sorte d’asile privé qui accueille des inadaptés de tout bords. L’histoire se déroule à l’intérieur de cette maison, au milieu de la crasse, de la violence, de la folie. Prenant aux tripes, un très bon, et (malgré la dureté des propos) beau livre.

 

C’est tout pour cette semaine, je te l’ai dit, ç’a été la folie ici ! Plus sérieusement j’espère que tu auras apprécié cette sélection aujourd’hui, et peut-être que je t’aurai donné envie de te procurer un de ces ouvrages. Navré si je n’ai pas pu faire ton bonheur, peut-être trouveras-tu des ouvrages qui t’intéresseront davantage en consultant les précédents chapitres de cette rubrique si tu ne l’as pas déjà fait. Sinon.. Il te reste à espérer jusqu’à la semaine prochaine ! Je te souhaite un bon week-end de la chandeleur, si tu veux te faire une petite pause dans tes lectures, invite donc tes amis à fêter les lumières autour d’une belle assiette de crêpes (la recette ici) !

Bien à toi,

Florent

 

 

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire