Made in Toulouse c’est la nouvelle rubrique dédiée aux artistes émergents de la ville rose. Parce que c’est putain d’important de défendre la scène locale. Chaque mois, nous ferons donc un état des sorties. On commence ce mois-ci par trois groupes : Pearblossom Highway, Alpaga, Franz O’Clock Archestra.

///////////////////////     Pearlblossom Highway – Echoes of a Clock
1980527_605941369493600_1537893261_oPearlblossom Highway signe son premier EP « Echoes of a Clock » paré de 6 titres. Sombre et oppressant, ce premier disque fait état de la décadence et de l’objétisation de l’homme du 21ème siècle. Un premier jet bien produit où l’on retrouve une atmosphère psychédélique et chaotique. Cette quête obscure est emmenée par des nappes de synthé étouffantes,  une batterie pesante ancrée dans le sol, un son de guitare « fuzzien » et une exaltation violente de la voix, alarmante comme on pouvait le retrouver chez un Jim Morrison transcendé.
Kisskissbankbank
Page facebook
Bandcamp

///////////////////////     Alpaga – Fulgurances
1291558_618262684932058_762423411_oAprès Salmigondis sorti en 2013, Alpaga signe Fulgurances, son 2ème EP composé de 3 titres. Le quatuor distille un post-rock aérien et ambient. Amenée par la voix hypnotique et légère de Alex, le groupe propose une musique aux gimmick de guitares arachnéens avec un jeu de batterie proche du math-rock. Un son contrasté qui est influencé par Maserati ou encore les californiennes de Warpaint. Ils défendront la sortie de leur EP à la Dynamo le 6 mai prochain en compagnie de Red Woods et Moïose.
Page facebook
Bandcamp

///////////////////////     Franz O’Clock Archestra – Saumon Soleil
a0366832785_2On vous en a déjà parlé, Franz’O Clock Archestra vient de sortir son dernier EP Saumon Soleil. Cette création s’inscrit dans la mouvance de la pop synthétique indé chantée en français. De près, on pense à Burgala et Aquaserge, et sur certain point à Dao. On y retrouve des titres mélangeant ondes vocales aériennes et vagues planantes portées par le piano et la guitare.   Arrangements méticuleux des intrus, travail chiadé des textures, paroles satiriques, autant de points qui en font une des bonnes surprises de ce mois d’avril.
Site internet
Page facebook
Bandcamp

Romain.

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire