Il y a plus d’un an déjà, votre serviteure effectuait un portrait assez acide des expositions d’art contemporain sur Toulouse. Si cet article se concentrait sur les plus grosses structures, force est de constater que certains lieux proposent une réelle alternative.  Si des sites comme la galerie GHP ont du fermer, certains résistent encore et toujours. Oui, mais pour combien de temps encore ?

 

Lieu-Commun, petite structure mais grand espace !

 

Serait-ce le Musée des Abattoirs, avec sa politique du non accessible, qui en dégouterait plus d’un de l’art contemporain ? Même si l’on peut espérer un changement avec le départ d’Olivier Michelon en mars 2016, la question se pose lorsqu’on se penche sur les fréquentations des petites structures, hors centre-ville. Pourtant, Lieu-Commun est un exemple en la matière. S’il est évident que le lieu n’est pas très bien placé (une rue résidentielle dans le quartier Bonnefoy), les quelques salariés qui y travaillent font tout leur possible pour transmettre leur amour de l’art. Exit les cartels aux envolées lyriques délirantes, l’important c’est l’ici et maintenant, l’émotion prime sur la réflexion. Chaque regard, chaque analyse se vaut. D’ailleurs les artistes, qui travaillent en résidence, s’imprègnent de l’espace pour créer des œuvres souvent in situ. Il suffit de se rendre à l’exposition La ligne noire (en partenariat avec le festival Graphéine) pour s’en rendre compte.

Charlotte Barry pour la Ligne noire

Charlotte Barry pour la Ligne noire

Depuis quelques temps déjà, Lieu-Commun a mis en place des événements réguliers pour sensibiliser le public à ses actions et obtenir de nouveaux soutiens. Font partie intégrante de cette démarche, les soirées « C’est pas Banal » dont la prochaine édition aura lieu ce jeudi 17 décembre. Le lieu, créée en 2007, a toujours été prudent dans sa gestion mais cela n’a pas suffit à combler le manque évident de soutien financier de la part des différents politiques (privilégiant les financements alloués aux projets éphémères plutôt qu’aux structures en dur). Si, sur le papier, Lieu-Commun est soutenu par la DRAC, la Région, le Conseil Départemental et la Mairie de Toulouse, ce qui fait sa force c’est aussi son réseau (PinkPong, Air de Midi et du LMAC). Mieux encore, il est possible pour tout un chacun d’apporter son soutien en adhérant, en devenant membre actif ou bienfaiteur.

La soirée c’est par là, suis mon doigt !

La soirée de Jeudi réserve à ses adhérents mais également à tout curieux, de nombreuses surprises. Voici le programme :

19h Ouverture des portes et performance de Clément Capdevielle et Bertrand Fraysse
20h Surprise …
21h Concert du groupe de Cold Wave DISORDER (Elric Dufau & Sergueï Wolkonsky)
23h Tirage au sort et lots à gagner

+ Restauration sur place avec Señor Taco

Adresse : 25 Rue d’Armagnac, 31500 Toulouse

Plus d’infos sur les réseaux sociaux !

Par Noémie.


Laisser un commentaire