Tous les ans c’est la même chose, on fait des promesses avec la meilleure volonté du monde et on n’en tient aucune. Allez, une ou deux grand maximum et c’est déjà pas mal. Le fait est que l’on se jure ces choses à soi-même, qu’on se voile la face et qu’on finit par se dégoûter. Cette année les membres d’ITMM décident de dire non et s’engagent solennellement à tenir toutes leurs résolutions, quel qu’en soit le prix à payer…

 

– Continuer à dire du mal de Christian Estrosi et Jean-Vincent Placé, parce qu’ils le méritent.

– Rester sobres au moins jusqu’à la moitié des BlindTests.

Premier blindtest, il y a plus d’un an. Les yeux jaunes de l’espoir.

– Arrêter de traîner sur des sites bizarres en prétextant que c’est pour la semaine d’ITMM.

– En parlant de ça, reprendre les semaines d’ITMM.

– Ne plus croire qu’il y a une politique culturelle à la mairie de Toulouse et admettre une bonne fois pour toute que la seule action politique de Jean-Luc Moudenc c’est de tuer tout endroit où la musique dépasse les 5 décibels.

– En profiter pour fréquenter les lieux qui font vivre la culture malgré tout, parce qu’ils ont bien du courage. En profiter pour se bourrer la gueule, parce qu’on le mérite.

– Ne plus se faire d’illusions sur les adaptations cinématographiques de DC Comics (ce message n’engage pas le rédac’ chef d’ITMM, que ce soit clair).

– Limiter le nombre d’articles sur Odezenne à un par mois.


– Rester sobres au moins jusqu’à la moitié de la semaine du rock de Progrès Son.

– Dire du bien d’OPUS parce qu’ils sont gentils, en fait.

– Ne plus consulter les messages du webmaster quand on est au travail. Ou à la maison. Ou dans la rue.

Reçu de la part de notre webmaster, sur notre lieu de travail…

– Revoir au moins une fois notre Fondateur Bel’Homme à Toulouse.

– Aller plus souvent au cinéma (La la Land, on arrive).

 

– Se garder une nuit par semaine pour dormir plus de six heures.

– Réussir à ne boire qu’un seul verre quand on dit qu’on sort boire un verre.

– Manger un ou deux fruit et/ou légume par jour.

– Etre curieux, sortir des sentiers battus, découvrir de nouveaux artistes, de nouvelles oeuvres, tout le temps.

– Partir en voyage, loin, à dos d’Emily Ratajkowski et ne jamais revenir.

– Trouver ça indécent et lui proposer d’échanger les rôles à mi-chemin.

– Faire rentrer de la pub sur le site, devenir riche, embaucher du monde, tourner à quatre ou cinq articles par jour, devenir riches, partir dans la Creuse après avoir détourné tout l’argent, mourir.

– Vivre d’amour et d’eau fraîche, se faire chier, reprendre ses vieilles habitudes.

– Aller à des concerts. L’année à commencé depuis trois semaines environ et j’ai encore rien vu.

– Présenter ITMM aux élections présidentielles, gagner, attendre…

– Devenir « blind-testers » professionnels histoire d’avoir une raison de les animer un peu moins bourrés.

– Racheter Le Bikini, organiser des soirées avec tous les gens qu’on aime, devant et derrière la scène, décéder à 47 ans.

– Demander Jean-François Copé en ami sur Facebook. Imaginer ses yeux plein d’espoir au moment où il acceptera.

– Croiser les doigts pour le second tour des élections présidentielles, arrêter de rêver…

– Brûler le palais de l’Élysée (à plusieurs bien sûr). Le gain en frais de fonctionnement pourra être reversé au monde de la Culture, 10% pour ITMM. Avec ça on pourra sortir un SMIC pour les rédacteurs d’ITMM pendant 10 ans.

– Sur les braises encore chaudes on pourra déposer Emmanuel Macron et Manuel Valls, qu’on aura enroulés au préalable dans du papier d’alu. Les cuire vivant, comme pour le homard. Ne pas les manger (risque d’intoxication alimentaire). Manger du homard.

– Reloger le nouveau président de la république (faut pas se leurrer on arrivera pas à l’autogestion) dans un hôtel Formule 1 avec vue sur une station d’épuration.

– Continuer à dessiner pour la petite semaine d’ITMM.

– Partir en Russie, devenir milliardaire en important de la saucisse de Toulouse, tutoyer Vladimir Poutine, le faire perdre au jeu du rond, mourir en héros.

– Arrêter les liens hypertexte.

– Accepter le fait que, même en s’y mettant dur, ça va devenir de plus en plus compliqué de se faire drafter en NBA.

– Retrouver sa foi en l’humanité. Regarder les audiences de NRJ12, C8 et W9. Perdre sa foi en l’humanité.

– Arrêter de spoiler Game of Thrones pour le seul plaisir de voir les gens mourir un peu à l’intérieur.

 

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire