fender_american_vintage_62_jaguar

Après avoir parcouru les différents festivals français en 2012, quelque chose me sauta rapidement aux yeux : quasiment chaque groupe utilise au moins une Fender Jaguar dans son set. Est-ce un phénomène de mode, un coup médiatique de la marque ou tout simplement la recherche d’un nouveau son plus original? Retour sur cette guitare au design ravageur et aux sonorités multiples.

L’histoire

La Fender Jaguar est un modèle de guitare électrique crée par la marque Fender en 1962.
Bien que promue modèle phare de la marque dans les années 1960, la Jaguar a été peu exhibée par les guitaristes les plus populaires de cette période excepté Carl Wilson des Beach Boys et n’a jamais connu l’immense succès de la Stratocaster. Après plusieurs modifications (finitions custom, manche équipé de filets en plastique) la Jaguar est retirée du catalogue en 1975.

Au début des années 1990, la Jaguar connait une seconde vie comme modèle emblématique de la vague grunge (Nirvana) et rock indépendant (Sonic Youth, My Bloody Valentine), à tel point que Fender relance bientôt la production de la Jaguar.

Au cœur de la bête

Avec un diapason réduit de 24 pouces, elle est la première guitare de chez Fender à comporter vingt-deux cases sur le manche. Ses deux micros à simple bobinage sont plus étroits que ceux de la Jazzmaster et présentent une plaque métallique dentée, qui selon Leo Fender était censée concentrer le flux magnétique et ainsi augmenter le niveau de sortie. Une autre particularité de la Jaguar est la présence d’un dispositif rétractable en caoutchouc permettant d’étouffer les cordes.

La Jaguar utilise un système de vibrato « flottant » unique qui permet au chevalet et aux cordes de bouger lorsque la barre de vibrato est actionnée, et donc ne perturbe pas l’accordage de la guitare. On pourra apprécier également la présence d’un ingénieux mécanisme de blocage du vibrato permettant de conserver l’accordage si une corde casse.

Si vous recherchez LE son.

Kurt Cobain de Nirvana utilisait une Jaguar de 1965 très largement modifiée, notamment par l’adjonction de micros à double bobinage (dit humbucker) de marque DiMarzio (un PAF en position manche et un Super Distorsion en position chevalet) ainsi que d’un chevalet de type Gibson, ce qui lui donnait ce son si particulier.

164075-kurt-cobain-playing-his-fender-jaguar
Ils l’ont utilisé

Un bon nombre de guitaristes de l’ancienne génération parmi lesquels Jimmy Page, Jimi Hendrix, Kurt Cobain ; mais aussi de la nouvelle vague rock, comme John Frusciante, The Edge, Sean Lennon, Brian Molko, Mikaiah Lei et bien d’autres encore ont utilisé la Jaguar pendant leurs prestations live.

François

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire