Depuis quelques mois, InTheMorning Mag s’est offert (et c’est le bon mot, c’est gratuit) les services d’un correcteur. Ce dernier n’étant pas infaillible (ni extralucide, parfois les rédacteurs oublient de signaler quand leurs articles sont publiés), et ne pouvant être partout (seuls les articles sont corrigés, les news et les publications sur les réseaux sociaux étant de la responsabilité des rédacteurs), certaines coquilles arrivent encore à se glisser ça et là au fil des articles et des publications ; néanmoins la grande majorité des fautes est maintenant corrigée avant que les lecteurs aient l’occasion de les voir. Comme certaines étaient particulièrement belles, nous avons aujourd’hui décidé de vous proposer un best-of de toutes les petites perles rencontrées au fil des corrections.

Nos rédacteurs ont du talent, nous sommes tous d’accord, mais comme toute leur génération (voir l’article C’était mieux avant) ils ont dû s’adapter sans cesse à de nouveaux moyens de communication, du téléphone portable au chat en ligne ; et ces médias ne s’embarrassant pas des règles de base de l’orthographe, de la grammaire et de la conjugaison, ils ont comme chacun d’entre nous dans un souci de rapidité petit à petit perdu l’habitude d’écrire correctement français. Loin tout de même de la novlangue que nous imposent les adolescents (sinon ils ne seraient pas là), nos rédacteurs font malgré tout de temps en temps des petites erreurs au fil de leurs articles, c’est pourquoi dans un souci de professionnalisme ces derniers sont maintenant (la plupart du temps) relus et corrigés avant leur publication. Au delà des traditionnelles erreurs d’accords de participes passés et de placement des virgules, nous vous avons fait un sélection des plus belles fautes que vous avez pu croiser (ou que l’on vous a épargné) depuis le lancement du site. Amoureux de la langue française, vous feriez peut-être mieux de vous assoir avant d’attaquer la lecture de cet article.

I. Les répétitions :

« Nous avons assisté cette année à l’assaut de la pluie durant tout le séjour durant »

« Comme tous les ans, trois prix d’art contemporain sont remis chaque année lors de la FIAC »

La plus belle : « Au beau milieu de l’épicentre du séisme »

II. Les artistes inconnus :

« Kurt Cobai », « Jhon Coltrane », « Jhon Lenon », « Betovhen », « Johny », « James Debbouze »…

La plus belle : « Edit Michel »

III. Les faux-anglicismes :

« Des semples super chargés » (semple : se dit d’une certaine disposition de ficelles qui forme une partie du métier à tisser les étoffes de soie)

« fleurte », « playliste », « bookins », « sound dysigne »…

La plus belle : « skouate »

IV. Les néologismes et les mauvaises associations :

« intranquillité », « gigafantastique »…

« explosion thermos nucléaire », « art d’éco »…

« la comédie bonne enfant », « un grand frère bien veillant », « on n’a pas à faire à un rigolo »…

La plus belle : « Pied d’Estale »

V. Les métaphores autour de la musique :

« la musique sent le barbecue »

« afin d’entendre la partie visible de l’iceberg »

« les émotions battent la chamade à tout va »

La plus belle : « [la musique] défile à nos oreilles comme une citerne en flammes dans le désert »

VI. Les changements de sens :

« vous perdez le fils », « un ronflement raisonne », « une perte de repaire », « un compte pas que pour enfant », « quantiques religieux », « les conflits sous-jasent »…

« c’est je l’espère un des héritages que l’on pourra se venter d’avoir vu »

« une petite interview pour penser nos plaies et satisfaire notre curiosité »

La plus belle : « l’instant durant lequel l’homme attendra un état supérieur par le biais de la conscience »

VII. Liaisons dangereuses et fautes d’inattention :

« Mais n’ayez crainte, on n’avait un petit doigt sur place qui nous a confirmé le talent de la dame »

« récaputilatif », « raz de marré », « sépage », « sans fois ni loi »…

« un simple polo qui rappelle le XVI de France »

« Pierrette du Payet a connu l’oscar de la création en 1969 remis par Jean Vilar »

La plus belle : « Le départ a été donné le 18 juillet mais durera jusqu’au 10 août »

VIII. Les phrases qui ne veulent rien dire :

« la traditionnelle « crêpe au Nutella » du dimanche soir (enfin, du Nutella car il n’y en a plus comme chaque année) »

« beaucoup plus spectaculaire de ce que nous avions espéré »

La plus belle (de toutes d’ailleurs, de loin ma préférée) : « advienne à qui plaira »

IX. Difficiles à classer dans une catégorie, en vrac :

« en ce jour dominical », « la vidéo à tourner sur le net », « faiseur de découvertes musicales », « des méandres de files de tentes »…

« le planché des vaches », « il se déambulent »(pour le combo), « le Ying et le Yang »…

« notre Youri Gagarine à échelle 1/183ème » (vraiment très petit..)

La plus belle (phrase d’un interviewé) : « Tu dis peut-être moins bien ce que d’autres ont dit mais en mieux »

En remerciant tous les rédacteurs d’ITMM pour leur participation à l’élaboration de cet article, nous espérons que cette petite collection de pépites vous aura plu.

Par Florent

Pour le plaisir, une petite vidéo pour illustrer tout ça :

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire