Oui… Mais alors ne tardez pas car les salles de concerts, les festivals et les petites structures du Grand Sud Ouest ont tendance en ce moment à disparaître comme des petits pains !

Partition-Vierge-pour-le-Piano

Ces derniers temps, une hémorragie inquiétante visant la disparition de structures pas assez rentables ou difficiles à canaliser se propage sans vergogne et ne semble pas interpeller le grand public..

Peu soutenus et pas toujours aidés par les médias, leurs appels et leurs cris de détresse peinent à parvenir aux oreilles du grand public.

Les exemples sont nombreux et de plus en plus flagrants… Je relaterai l’avenir sombre et pour certains déjà actés de trois d’entre eux et non des moindres !

Le Chapeau rouge (- salle de musiques actuelles – à Carcassonne) géré depuis quatre ans par l’association Onze Bouge, a été récemment mis à la porte suite à un changement de mairie et une réduction de subventions octroyées et une rupture de convention.

safe_image

Le Festival « Alors… Chante » (Montauban) connaît le même sort suite à une disparition de subventions et une restructuration drastique visant à une économie de moyens!!! Comme pour les produits capillaires, la formule « 3 en 1 » a été adoptée unilatéralement  et va engendrer la naissance non consentie d’un nouveau Grand Festival d’été peu emballant et regroupant les trois festivals existants à Montauban !

https://www.facebook.com/FestivalAlorsChante?fref=ts

La Dynamo, salle de concerts à Toulouse, dont on flatte la programmation, la créativité et l’importance de sa présence pour permettre à un si grand nombre d’artistes de bouffer de la scène se retrouvera hors de ses murs au mois de Mars 2015 ! Conforme à l’interdiction d’expulsions, La Dynamo devra néanmoins tenter de trouver une solution de relogement au printemps prochain et cela sans aide particulière de la mairie! Merci et au revoir !

event_ma-dynamo-dans-ma-ville-3_195638

Au delà d’aligner une programmation, beaucoup oublient que les missions de chacune de ses structures sont aussi de développer de véritables projets de territoire.

Peu importe, la raison de l’attaché-case est la plus forte !!

Bientôt, seuls quelques monarques décideront du sort de la majorité des artistes et de leur rayonnement dans les programmations. Les places à leur table seront rares et tout le monde ne sera pas convié au grand festin !

Alors avant que la culture musicale ne devienne une denrée rare, aseptisée, édulcorée et sans saveur dans notre Grand Sud Ouest… Avant qu’elle ne soit autorisée à se promouvoir qu’avec l’aval de logiciels informatiques convertissant le talent d’un artiste en nombre d’entrées… Avant  qu’elle ne soit accessible qu’à une seule élite s’abreuvant d’une soupe culturelle soutenue à grand renfort de communication et d’argent, il serait temps de réagir !!!

Ne perdons pas de vue que la culture doit être là pour faire le lien, créer des ponts et ne pas nous enfermer dans des visions communautaires et communautaristes.

Je tiens aussi à préciser et avant de conclure que je n’oublie pas  et même si je ne les énumère pas, toutes les autres structures associatives et les bars associatifs qui sont peu soutenus par leurs élus voire négligemment ignorés…

Alors… Bouge toi car il est encore temps de faire barrage  et de permettre à Notre Dame de La Culture d’exister partout et pour tous !

Par OLiVier

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire