Et voilà, c’est presque la fin… On a tous ouvert nos cadeaux et on a tous été un peu déçus en repensant aux énormes trucs qu’on nous offrait quand on était petits. On s’est bien pété le bide avec du foie gras, des huîtres et quelques modestes bûches de noël. On s’est tous mis une bonne cuite sur fond de blagues vaseuses, conformément à la règle.

Cependant la rédaction d’ITMM ne s’endort pas (pas tout le temps) et s’est prêtée au jeu éculé des coups de coeur/coups de gueule de l’année. Chacun son chapitre, pas de jaloux.

Découvrez ce que nos rédacteurs ont découvert. On travaillera notre syntaxe en 2015…

Bilan

Lucille

L’album bien / L’album pas bien :

Secret Chapter de l’artiste espagnol Architectural. Une incroyable pièce de musique électronique / Syro de Aphex Twin. Beaucoup de bruit pour rien.

Le concert bien / le concert pas bien :

Jagwar Ma lors de leur passage à Paris pour le festival Villette Sonique. Les mecs ont littéralement enflammé le public / Bonobo et son live au Bikini pour l’ouverture du festival Electro Alternativ. Un rêve de gosse qui m’a laissé un goût amer.

Le film bien / Le film pas bien :

Sans hésitation Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan . Une histoire juste et forte dans les magnifiques paysages d’une Cappadoce enneigée / Palo Alto de Gia Coppola. Comment s’asseoir sur un nom et réaliser un gros film de branleur

Coup de coeur / L’envie de vomir :

Découverte de la série Halt and Catch Fire et mon séjour à Marseille pour le Festival International De Cinéma / La mort de Philip Seymour Hoffman et ce qu’on fait de notre chère ville toulousaine.

 

Bilan2

Thibault 

L’album bien / pas bien :

Massilia album éponyme de notre Sound System préféré. De retour en grande forme pour un album 3 et définitivement clôturer le manque de Lux.B sur la scène. / Je sais pas, il a sorti un album David Guetta cette année ?

Le concert bien / Pas bien :

Détroit, définitivement le meilleur concert de 2014 pour moi. Bon ok, j’ai loupé celui du bikini et j’étais (que) au Zénith, mais bordel quelle claque ! Simple, magistral, humble et millimétré. Merci. / Je sais pas, il a fait des concerts David Guetta cette année ?

Le film bien / Pas bien :

Dans deux styles radicalement différents The Grand Budapest Hotel et Wrong Cops arrivent au coude à coude pour la première place. / Pour la dernière je sais pas. David Guet… Nan, j’déconne. Je viens de vérifier sur Wikipedia et « heureusement » le remake américain de Old Boy est sorti le 1er Janvier 2014 en France. En plus d’être une saloperie ignoble ce film à le mérite d’être AUSSI une insulte à Park Chan Wook. Juste à temps pour ce résumé de l’année.

Coup de cœur / Coup de gueule :

A Nos Amis, le livre du comité Invisible. Beau comme un cocktail molotov et plus puissant que les grenades offensives qui pleuvent fâcheusement en forêt ces derniers temps.  / La Dynamo qui va fermer, les menaces administratives sur les bars, l’annulation de la prog’ de la fête de la musique dans notre chère ville rose et les teufs qui s’annulent un peu partout. Allez encore un effort et on va enfin tous être obligés de rentrer dans la clandestinité. 2015, ZAD partout ?

 

Bilan3

Leo 

Cinéma :

Au risque de passer pour l’intellectuel de merde de la bande et aussi pour ne pas dire Interstellar, je vais choisir Pas son genre. Parce que choisir une coiffeuse du Nord Pas-de-Calais pour incarner l’ignorance c’est ce que j’appelle avoir des couilles face aux clichés.

Musique :

Le monde Möö de Moodoïd. Parce que faire une promo maquillée comme l’a fait Pablo Padovani ça force quand même le respect.

Littérature :

Un truc très beau qui contient toutes les correspondances entre Jack Kerouac et Neal Cassidy. Parce qu’au fond de moi se cache un bobo qui lit Télérama.

Séries :

La saison 2 de In the flesh. Parce que traiter de la xénophobie au travers des zombies c’est super chouette.

Et bonne cuite de nouvel an.

 

Bilan4

Noemie 

La BD bien :

Moderne Olympia de Catherine Meurisse. Une bd plutôt originale. L’album raconte avec humour les vicissitudes de la vie fantasmée d’Olympia, le célèbre modèle peint par Manet. La demoiselle en quête de gloire vit des aventures cocasses, bourrées de références à l’Histoire de l’art.

L es albums bien :

Southsiders de Atmosphere. Après l’excellent When Life Gives You Lemons, You Paint That Shit Gold sorti en 2008Atmosphere confirme son talent pour générer un hip-hop groovy qui n’en est pas moins dénué de beauté et d’âme.

War Room Stories de Breton Pop/rock savamment teinté d’electro, War Room Stories est l’album parfait pour démarrer sa journée de bonne humeur, pour subir un embouteillage ou la gueule enfarinée des toulousains dans le métro !

Le concert/spectacle bien :

Les Blérots de R.A.V.E.L ont effectué une nouvelle tournée intitulée L’Homme D’habitude avec un passage réussi par le Festival d’Avignon. Ce spectacle n’est pas un simple concert, c’est un véritable orgasme pour les oreilles ainsi que pour les yeux grâce aux danseurs de la Compagnie Vilnacota et aux différents effets visuels.

Le film bien :

The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson Comme à son habitude, Wes Anderson nous a offert cette année un véritable divertissement aussi dingue dans son histoire que magnifique dans ses images. Ce réalisateur est définitivement un des meilleurs et son sens de la couleur est inégalable !

 

Bilan5

Olivier

Le film bien :

Pride de Matthew Warchus Un film inspiré de faits réels dans lequel une communauté de militants homosexuels se mobilise pour aider des mineurs en grève au Pays de Galles en 1984. Superbe ! Drôle et émouvant à la fois.

Les albums bien :

Florent Marchet ; Courchevel. Fan depuis belle lurette du Berrichon, son dernier opus est un ovni et une odyssée qui à chaque écoute me fait irrémédiablement décoller du plancher des vaches! Damon Albarn ; Everybody Robots De Blur à Gorillaz en passant par The Good, The Bad & The Queen , Damon Albarn assume enfin un splendide album solo !!! D’un point de vue très personnel, je trouve que tout ce que touche du doigt ce gars-là se transforme en pépite!

Le livre/concept qui m’énerve :

J’ai « la nausée » juste en évoquant le livre de Marie Rottweiler. Le déferlement médiatique autour de ce fait divers n’aurait jamais dû intéresser personne… ah ben non 442000 acheteurs tout de même!!! Ils le rangeront fièrement dans leur bibliothèque à côté du livre de Nabilla ! J’ai la nausée.

Le livre bien :

Patrick Modiano ; Dans le café de la jeunesse perdue. Oui okay je ne suis pas à la page mais celui-ci reste un livre de chevet incontournable! Un roman à quatre voix et un splendide poème!

Le coup de coeur :

Le must! La naissance de ma petite nièce Manon!

 

Bilan6

Arnaud

L’album bien :

Julian Casablancas + The Voidz ; Tyranny : Une galette bien crade, qui en arrive à sembler mal produite mais « l’ex » leader des Strokes a l’air de s’éclater accompagné de ses nouveaux potes. Avec un son garage purement rock et quelques moments de grâce… dont Human Sadness, ma chanson de 2014 (12 minutes de folie pure).

Le concert bien / le concert pas bien :

Fakear à Marsatac pour ce qui a été une vraie découverte live pour moi. Après avoir adoré ses EP je n’en attendais pas moins, et l’énergie comme le talent dégagés par le mec sur scène ne sont que l’une des nombreuses raisons de le suivre pour les mois/années à venir. / The Hives à Rock en Seine…ou comment se foutre de la gueule d’un public qui ne semble attendre que ça. En jouant 5-6 chansons à tout péter et en se la racontant alors que l’on ne dégage rien ça semble bien fonctionner. Ah oui, gros coup de gueule envers les mecs qui jouent du trap alors qu’on est pas venus pour entendre ce genre de truc. Je parle là de la plupart des Dj (en manque d’univers perso) en 2014.

Le film bien / Le film pas bien :

Compliqué…Mais s’il ne devait en rester que deux (pas un, c’est trop de pression) je pencherais pour Interstellar – un monument d’émotions et de questionnements universels qui, personnellement, m’a beaucoup touché – et pour Anchorman 2. Ferrell, Carell, des scènes de comédie tout bonnement géniales (l’enterrement de Brick…) et « quelques » guests pour un fou rire d’environ 1h30.

Under The Skin…Alors j’ai bien compris qu’il s’agissait d’une expérience de cinéma « sensorielle », que tout était dans le son, l’image et les diverses interprétations possibles. Bien sûr que j’ai compris ça. Mais qu’est ce que je me suis emmerdé au cinéma. Et quand on commence à regarder sa montre (ou son portable) toutes les 10 minutes ça n’est jamais vraiment bon signe.

Le coup de coeur / coup de gueule :

En 2014 j’ai découvert James Blake et Ta-Ku. Merci les gars, je crois que je vous aime. De manière totalement virile évidemment… En finir avec Eddy Bellegueule d’Edouard Louis a été une lecture plutôt bouleversante aussi, de manière assez inattendue. Un sujet difficile à traiter mais un bouquin tellement bien foutu. Facile à lire et beau de par son message. Dans un registre plus léger et étant un fan absolu de la première heure j’ai été époustouflé par la dernière saison de South Park. Un nouveau type d’écriture pour servir l’un des tous meilleurs personnages de la série, Randy Marsh. Si vous avez été déçus par les dernières saisons et hésitez à vous lancer dans celle-ci et bien…arrêtez d’hésiter.

Concernant mes coups de gueule ils sont multiples et redondants par rapport à l’année dernière (et à celles d’avant…). Je citerai donc les questions d’identité (« que crois-je » ; « d’où viens-je »…), celles qui font que l’on croit pouvoir se définir par rapport à quelque chose que l’on a pas forcément choisi. Ces questions qui sont développées par une bande de connards dans le seul but de tous nous diviser à chaque fois un peu plus. Je déteste également le fait de devoir choisir un camp, pour tout, pour des trucs dont on a rien à branler, Farida Belghoul et le manque de légereté du quotidien…

Toute l’équipe d’ITMM vous souhaite une bonne année à venir ! On se retrouve très vite.

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire