L’équipe d’ITMM se propose, en toute modestie, de faire un point chaque semaine sur les sorties ciné du mercredi. Sur la base du « pourquoi oui » et « pourquoi non » la rédaction vous donne son avis concernant des oeuvres pas encore vues.

Attendez vous donc à des opinions tout en a priori et subjectivité.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

 

– Cinquante Nuances Plus Sombres –

Pourquoi on n’en a toujours autant rien à foutre.

Personne, absolument personne à la rédaction d’ITMM n’a eu l’envie, le courage de jeter un oeil aux bouquins comme aux films racontant les aventures de type « mommy-porn » du pseudo-fétichiste mister Grey. On a lu des trucs plus subversifs et si on veut voir du cul sur un écran on ne ressent pas le besoin de se cacher derrière une fan-fiction édulcorée bas de gamme. La bande-annonce et les premiers échos confirment ce que l’on est en droit de penser, cette franchise n’a rien à nous offrir, absolument rien. On pressent en revanche une bande de célibataires se ruer vers ce long-métrage le soir de la Saint-Valentin avant de s’enfiler quelques mojitos puis de rentrer chez elles finir ce qu’il reste de glace dans le congélateur.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

 

– Lego Batman, Le Film –

Pourquoi tout est réuni pour que les personnes nées dans les années 80 soient pleinement satisfaites.

Batman, des Lego, un casting vocal (original, comme d’habitude) de qualité et des vannes qui fonctionnent bien dans le trailer. Après la réussite, en tous points, de La Grande Aventure Lego on est en droit d’attendre un bon film d’animation, pas trop mal écrit et qui remplira son contrat si tout se passe bien. Aucune raison que ça ne fonctionne pas.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

 

– Seuls –

Pourquoi le Cinéma français ose quelque chose de différent.

Mettons nous tout de suite d’accord, Seuls a l’air d’être un film plutôt nul. Adaptation d’une bande dessinée pour enfants/ados dont j’ignorais l’existence on se doute qu’il trouvera son public assez aisément. Ce qui ne sera peut-être pas le long-métrage de l’année a cependant un mérite, il semble proposer autre chose que ce à quoi on est habitués de la part des studios français. Habituer les plus jeunes au Cinéma de genre ne peut pas être une mauvaise idée et on doit féliciter les instigateurs de cette démarche. La photo a l’air bien travaillée, la mise en scène pas dégueulasse et ça c’est déjà une victoire.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

 

 

– Silence –

Pourquoi un film de Scorsese est toujours un événement.

Si tous ses films ne sont pas du même niveau, tous sont excellents et ont le statut d’événement à leurs sorties. Scorsese est tout simplement le plus grand metteur en scène vivant, sans doute l’un des meilleurs de tous les temps, personne ne peut contredire cet état de fait. Pour Silence on parle d’un projet auquel Scorsese s’accroche depuis beaucoup de temps, un projet pour lequel il a su et du prendre son temps, un projet dont le résultat ne peut donc relever que d’une quasi-perfection.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire