sicario

Nouveau numéro de votre chronique hebdomadaire. L’équipe d’ITMM se propose, en toute modestie, de faire un point chaque semaine sur les sorties ciné du mercredi. Sur la base du « pourquoi oui » et « pourquoi non » les rédacteurs vous donneront leur avis concernant des oeuvres pas encore vues.

Attendez vous donc à des opinions tout en a priori et subjectivité.

 

 

Asphalte

Pourquoi vous pouvez y aller

Une fois n’est pas coutume, celui-là on l’a vu. Et on l’a beaucoup aimé (au point de lui attribuer un 4,5/5 aux amphores du peuple à l’occasion du Fifigrot 2015). Vous pouvez retrouver un léger debrief’ juste en cliquant sur ce lien. Ce lien.

 

 

 

Le Labyrinthe 2

Pourquoi les films « franchisés » ont encore de beaux jours devant eux

Tout simplement parce que c’est sans fin. Hunger Games, Les « Marvel », DC, James Bond, Star Wars… Le terreau, la mythologie sont là. La fanbase également. On peut digresser sur un personnage apparu 15 secondes à l’écran et développer son background, on peut réaliser des prequels, des sequels, des reboots, des remakes…C’est sans fin et ça marchera (presque) toujours. Si un jour un concept s’essouffle, un autre prendra le relai. Vous avez cru que c’en était fini pour Harry Potter par exemple? Même pas. La littérature jeunesse représente un puissant marché et les créatifs n’ont (presque) plus droit de cité dans le Cinéma actuel.

 

 

 

Sicario

Pourquoi Denis Villeneuve est déjà grand et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin

Enemy, Prisoners…On peut dire que Villeneuve a su remettre le thriller psychologique au goût du jour (sans vouloir manquer de respect au maître Fincher). Suivi jusqu’à présent par Jake Gyllenhaal dans ses aventures, il fait cette fois appelle à un casting encore plus impressionnant qu’à son habitude (Blunt, Del Toro, Brolin…). Preuve s’il le fallait qu’il s’impose comme un metteur en scène respecté à qui l’on confie des budgets de plus en plus importants (Enemy avait été réalisé avant Prisoners…). Et lorsque l’on sait que Monsieur va participer au prochain Blade Runner

 

 

 

The Visit

Pourquoi plus personne ne croit en Shyamalan

Car sa carrière ressemble à la deuxième partie d’un tour en montagnes russes (celle où on descend). Heureusement pour lui il y a récemment eu Wayward Pines pour lui redonner un semblant de crédibilité. Mais sur grand écran… Quelle tristesse. Sa vision d’Avatar était pitoyable, je défie quiconque de me dire qu’il a vu La Jeune Fille de l’eau. PhénomènesLe Village… Quand tout un film repose sur un twist mal branlé et/ou attendu il faut se mettre à autre chose. La télé est une option.

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire