L’équipe d’ITMM se propose, en toute modestie, de faire un point chaque semaine sur les sorties ciné du mercredi. Sur la base du « pourquoi oui » et « pourquoi non » la rédaction vous donne son avis concernant des oeuvres pas encore vues.

Attendez vous donc à des opinions tout en a priori et subjectivité.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Demain Tout Commence

Pourquoi les bandes-annonces ne savent plus s’arrêter.

Depuis maintenant plusieurs (trop) longues années les films se retrouvent annoncés par des trailers qui semblent vouloir tout nous montrer du long-métrage en question. Quel peut bien être le sens de cette démarche? Pourquoi voudrait-on aller au cinéma pour voir quelque chose dont le moindre détail a déjà été porté à notre connaissance. Le « meilleur » exemple reste sans doute Batman V Superman qui dévoilait des scènes n’arrivant qu’au bout de deux heures (alors qu’à l’inverse, Star Wars VII réussissait à exciter notre curiosité sans rien dévoiler de son intrigue). Cette comédie (dramatique?) française semble ne pas faire exception et nous en montre visiblement trop. Si vous ne comptez pas spécialement voir Demain Tout Commence, jetez-vous sur sa B.-A. et comprenez ce qu’il ne faut absolument jamais faire en terme de trailer.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Papa Ou Maman 2

Pourquoi les comédies françaises semble aller de mieux en mieux.

Non, on ne parle pas ici des bouses franchouillardes/beaufs/débiles/mal écrites/mal jouées/parfois racistes mais plutôt de ce qui ressemble depuis quelques temps à un véritable renouveau. Pas mal de petits nouveaux, derrière et devant la caméra, un respect du spectateur, des thèmes abordés qui évitent de nous prendre pour des cons, un vrai travail de mise en scène et une fraîcheur que l’on avait pas vu dans le Cinéma français depuis un bon moment. De Comment c’est Loin à Nous Trois ou Rien en passant par les oeuvres de Rémi Bezançon, on ne peut que se satisfaire de voir passer ce grand coup de balai sur un genre que l’on semblait au mieux laisser de côté depuis quelques temps. Que les Clavier et autres lourdingues aillent se coucher, on a jamais eu aussi peu besoin d’eux.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Premier Contact

Pourquoi Denis Villeneuve est « the next big thing ».

Déjà responsable des très estimés et estimables Enemy, Prisoners et Sicario, Denis Villeneuve revient avec un film de science-fiction, un gros casting, un gros budget et une attente toujours plus grande. Qu’on lui alloue autant de fonds (dans la continuité de Sicario d’ailleurs) prouve que les studios ont une grande confiance en celui qui a vu les critiques l’acclamer quasi-unanimement. On parle là d’une toute nouvelle étape dans la carrière du metteur en scène québécois, une étape qui l’amène définitivement tout en haut dans la liste des réalisateurs qui comptent. Une vraie touche, de vraies volontés de mise en scène, des comédiens qui lui font une totale confiance et des attentes toujours plus importantes. Denis Villeneuve est sur une pente ascendante mais attendons tout de même de voir ce que donnera ce Premier Contact, premier très gros test avant l’entrée définitive dans la cour des grands.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Laisser un commentaire