L’équipe d’ITMM se propose, en toute modestie, de faire un point chaque semaine sur les sorties ciné du mercredi. Sur la base du « pourquoi oui » et « pourquoi non » la rédaction vous donne son avis concernant des oeuvres pas encore vues.

Attendez vous donc à des opinions tout en a priori et subjectivité.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

– Churchill –

Pourquoi le biopic présente trop de limites pour donner lieu à du « vrai » Cinéma.

On l’a déjà évoqué précédemment mais s’il y a bien un genre qui freine la créativité et lie les mains de ceux qui s’y risquent c’est bien le biopic. On parle ici de biopic au sens formel et trop documenté, trop réaliste du terme. Qu’il s’agisse d’un auteur de scénario qui au final se retrouve à adapter une biographie déjà connue ou d’acteurs devant généralement suivre à la lettre un cahier des charges bien précis, aucun d’entre eux ne peut réellement donner libre court à ses aspirations créatives dans ce genre de contexte. On se retrouve avec une sorte d’hommage, généralement assez lourd à regarder et des acteurs qui trop souvent offrent des performances théâtrales mais plutôt aisées dans leur exécutions. Ces dernières seront d’ailleurs souvent qualifiées de magistrales alors qu’elles n’apportent pas grand chose de novateur au final. On lit par conséquent ça et là que Brian Cox est génial en Churchill, ce qui est fort probable, évidemment. Ce qui est tout aussi probable c’est que ce Churchill sera au moins aussi chiant et scolaire que peuvent l’être les films biographiques politiques, de ça on peut être à peu près certains.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

– Marie -Francine –

Pourquoi on aime Valérie Lemercier.

Valérie Lemercier est drôle, maline, cultivée, charismatique, trop rare sur les écrans…Ce dernier état de fait est sans doute quelque chose de positif car il nous évite de la voir dans certaines merdes produites à la chaîne. Bon, on aimerait pouvoir dire que tous ses choix d’actrices ont été judicieux mais on serait de mauvaise foi (l’erreur est humaine), malheureusement. Cependant, ses apparitions à la télévision ou sur n’importe quel autre support médiatique sont toujours des réussites tant elle sait être fun tout en faisant preuve d’esprit et en évitant de parler à tort et à travers pour ne rien dire et c’est aussi pour cette raison qu’on aimerait la voir plus souvent, dans plein de films, qu’elle les réalise ou non. Il parait très probable que c’est avec ce genre de personnalité que le Cinéma français, comique ou non, peut retrouver ses lettres de noblesse et évoluer dans le bon sens. Disons à De Chauveron d’aller se faire enculer et ouvrons tous les studios et toutes les mallettes pleines de fric des producteurs à Valérie !

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

– The Jane Doe Identity –

Pourquoi l’idée de départ a l’air très maline.

Encore un thriller, encore un truc un peu glauque, encore du fantastique…Oui mais avec une astuce dans le postulat de départ qui pourrait bien faire la différence. Le scénario met en scène un duo de médecins légistes qui, en analysant une victime se retrouvent à mener une véritables enquête qui les amènera dans des territoires à la limite du surnaturel. Ou en plein dans le surnaturel d’ailleurs, on n’en sait presque rien pour le moment. Le concept parait simple mais efficace et le binôme choisi pour interpréter les personnages principaux semble de bonne qualité (Brian Cox, encore lui et Emile Hirsch, plus ou moins disparu des radars depuis Into the Wild). N’attendant rien de ce qui ressemble à un bon petit thriller d’épouvante on pourrait se retrouver agréablement surpris au final. Et c’est déjà pas mal…

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire