the lobster

Nouveau numéro de votre chronique hebdomadaire. L’équipe d’ITMM se propose, en toute modestie, de faire un point chaque semaine sur les sorties ciné du mercredi. Sur la base du « pourquoi oui » et « pourquoi non » les rédacteurs vous donneront leur avis concernant des oeuvres pas encore vues.

Attendez vous donc à des opinions tout en a priori et subjectivité.

 

 

The Lobster

Pourquoi vous pouvez y aller les yeux fermés

 

À l’image de ce que l’on avait avancé concernant Asphalte, il s’agit là d’un film que la rédaction a eu l’occasion de voir avant sa sortie officielle, dans le cadre du Fifigrot 2015. Un long-métrage qui a d’ores et déjà reçu le Prix du Jury au Festival de Cannes 2014 ainsi que l’Amphore du Peuple il y a un peu plus d’un mois (un prix certes moins prestigieux mais qui prouve un bon accueil public). Vous pouvez retrouver notre gentille critique en suivant ce lien, c’était un Credi.

 

 

Lolo

– Pourquoi Julie Delpy va bien finir par devenir prophète en son pays

 

Julie Delpy a sa petite réputation à Hollywood. Tant auprès des producteurs, des gens du métier que des hipsters de tous poils. Une trilogie qui ressemble à pas mal de trucs que l’on connait déjà mais qui ont bonne presse de manière générale (Before Sunrise etc…), une bonne grosse bouse (Le Loup-Garou de Londres) et des nominations à la pelle aux Golden Globes et Oscars. Cependant, en France elle ne semble pas jouir du même crédit. Alors pour y aller à fond et faire plaisir au grand public elle ne fait pas les choses à moitié et engage Dany Boon (que plus personne ne semble pourtant blairer). Mais comme Vincent Lacoste est aussi à l’affiche on pardonnera peut-être. Parce que Vincent Lacoste on l’aime bien.

 

 

 

Regression

Pourquoi Amenabar va peut-être signer son « vrai » retour

 

Tesis, Ouvre les Yeux, Les Autres, The Sea Inside, Agora…La carrière d’Amenabar ressemble à s’y méprendre à celle à celle de Shyamalan. On peut par conséquent tout à fait légitimement s’imaginer que Regression sera un mauvais film. Ennuyeux. Ethan Hawke et Emma Watson, certains trouvent ça sexy mais pourquoi? On ne parle pas non plus de génies de l’acting. Si le cinéaste chilien retrouve l’univers angoissant qui est le sien, l’atmosphère glauque et pénétrante que l’on souhaite voir dans ses oeuvres alors peut-être que l’on prendra à nouveau plaisir à plonger dans sa vision si personnelle. Dans le cas contraire…

 

 

The Walk

Pourquoi la 3d va présenter un intérêt (une fois n’est pas coutume)

La 3d, tout cinéphile a son avis dessus et c’est tout à fait logique. Artifice commercial pour beaucoup, avancée technologique importante pour d’autres… En réalité tout dépend du film concerné. The Walk fait partie de ceux pour qui l’utilisation de la 3d ne ressemble pas à un gadget. Le sujet se prête à des profondeurs de champs tout simplement vertigineuses. Sans compter que l’on retrouve pour l’occasion Robert Zemeckis qui fêtait il y a encore très peu de temps les 30 ans du film qui aura fait sa carrière…

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire