birdman_Michael-Keaton1-680x365

 

Nouveau numéro de ce qui devient une chronique hebdomadaire. L’équipe d’ITMM se propose, en toute modestie, de faire un point chaque semaine sur les sorties ciné du mercredi. Sur la base du « pourquoi oui » et « pourquoi non » les rédacteurs vous donneront leur avis concernant des oeuvres pas encore vues.

Attendez vous donc à des opinions tout en a priori et en subjectivité…

 

– Annie

Pourquoi ce film fera un flop (principalement à l’extérieur des Etats-Unis) : Annie C’est l’histoire, très populaire outre-Atlantique, d’une petite fille qui fait changer les personnes autour d’elle. Une comédie musicale au départ puis un film de John Huston, en 1982. Ici on aura affaire à une version soi-disant « hip-hop et black » (c’est pas de moi, c’est dans le dossier de presse). Rien que ça c’est gênant.

 

– Birdman

(Là c’est un peu de la triche parce que celui-là je l’ai vu il y a une petite semaine)                                   Pourquoi c’est génial : Pour sa mise en scène, pour ses mises en abymes perpétuelles, pour sa direction d’acteurs, pour le jeu de ses acteurs, pour Michael Keaton  (à jamais Batman pour toute une génération et désormais Birdman pour la prochaine).

 

– Les Chevaliers du Zodiaque

Pourquoi ce film ne trouvera pas son public : Les jeunes qui auraient pu découvrir une « nouvelle » saga sont trop occupés sur Snapchat et à regarder des clips de Gradur. Les « vieux » ont d’ores et déjà gueulé quant aux choix artistiques du long-métrage. Reste les anciens fans à l’esprit ouverts. Rares chez les geeks, on le sait bien.

 

Le Dernier Loup

Pourquoi je ne sortirai pas de chez moi pour voir ça : Le Jean-Jacques Annaud qui dirige des animaux on connait. On obtient l’Ours. C’est un peu joli mais surtout très chiant. D’autant qu’aujourd’hui, pour des films-reportages authentiques on a assez de chaines sur nos box et assez de vidéos sur internet, de manière générale.

 

– Hungry Hearts

Pourquoi on peut potentiellement assister à un joli moment : Un potentiel drame-hipster générationnel comme on a pu en voir quelques uns (Away We Go, Garden State…) mais avec une dimension psychologique et des thèmes rarement abordés. Il sera de bon aloi de s’y rendre avec une target. Ou même avec son actuelle conquête. La présence d’Adam Driver est également un bon point. Celui que l’on a vu dans Girls, jouera le « méchant » (a priori) dans le prochain Star Wars et a un fort potentiel « next big thing ».

 

– Loin de mon Père

Pourquoi ? Un sujet lourd (inceste, viol…) et une mise en scène qui a l’air de l’être tout autant (cf BA). Un film sans doûte très personnel…Une psychanalyse à la vue de tous et traitée comme telle.

 

– Projet Almanac

Pourquoi vous pouvez y aller : Parce que vous avez moins de 15 ans, aucun goût prononcé en terme de Cinéma et que vous n’avez jamais vu Retour vers le Futur.

 

 

 


Laisser un commentaire