L’équipe d’ITMM se propose, en toute modestie, de faire un point chaque semaine sur les sorties ciné du mercredi. Sur la base du « pourquoi oui » et « pourquoi non » la rédaction vous donne son avis concernant des oeuvres pas encore vues.

Attendez vous donc à des opinions tout en a priori et subjectivité.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

– Cessez-le-Feu –

Pourquoi un film sur l’une des deux guerres mondiales, encore ?

La France a connu deux guerres mondiales lors du siècle passé, soit. Mais faut-il pour autant sortir des films, des bouquins, des séries à ce sujet alors qu’il semble assez clair que l’on a fait le tour de la question depuis maintenant assez longtemps ? Visiblement oui car les scénaristes ont réalisé depuis un moment que ces conflits étaient déclinables à l’envie, dans tous les styles. Comédies, histoires d’amour, films de guerre (logique), drames familiaux, tout y est passé et il en sera ainsi pour de nombreuses années encore. On se demande juste pourquoi cette toile de fond semble indémodable alors que de nombreuses autres sont disponibles. Encore faut-il ne pas être trop fainéant.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

– Gold –

Pourquoi Matthew McConaughey retombe dans ses travers avec ce genre de truc.

Matthew McConaughey a mangé son pain noir, pendant un bon moment. De comédies romantiques nulles à films d’aventures nuls il a eu une première partie de carrière pour le moins médiocre en ce qui concerne ses choix (étaient-ce réellement des choix, la question se pose) artistiques. C’est il y a quelques années en enchaînant Mud, True Detective, Dallas Buyers Club et une scène particulièrement exceptionnelle dans Le Loup de Wall Street qu’il a trouvé grâce aux yeux du public et des producteurs, prouvant qu’il pouvait aussi être un excellent acteur pour peu qu’on le laisse jouer dans des projets pas trop pourris. Il validera même sa renaissance avec un Oscar obtenu pour Dallas Buyers Club (même si tout le monde sait très bien que cette statuette récompense son travail pour True Detective en réalité). C’est pourquoi le revoir dans une production un peu bancale comme Gold est assez déstabilisant. On pensait ses mauvaises années derrière lui et bien il va falloir trouver un nouvel agent pour valider cette théorie.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

– Life : Origine Inconnue –

Pourquoi Jake Gyllenhaal et Ryan Reynolds peuvent se retrouver dans un même film.

Il y a environ un an il aurait été inimaginable de voir Ryan Reynolds le mauvais acteur partager l’affiche avec Jake Gyllenhaal, le mec en vogue dont la carrière devrait encore connaitre plus de hauts que cela n’a déjà été le cas et durer au moins trente ans. Ryan Reynolds et son regard vide, sa filmographie particulièrement discutable et sa facilité à ne laisser aucun souvenir une fois le film terminé contre celui qui a débuté en interprétant Donnie Darko dans le long-métrage génial éponyme, qui a su s’entourer de grands metteurs en scène, faire confiance à de futurs grands (Villeneuve) et opérer à l’envie des transformations physiques impressionnantes quand le rôle le demandait. Excepté leur âge a priori peu éloigné on peut déduire assez vite que ces deux personnes n’ont rien à voir et pourtant…Ryan Reynolds a interprété et aidé à l’écriture de Deadpool, une réussite surprise de 2016 qui a tout explosé au box-office car offrant au public ce qu’il souhaitait voir. Comme aujourd’hui c’est internet, ses trolls et ses geeks qui décident du succès d’une oeuvre il n’est nullement étonnant de voir Reynolds au top auprès de cette communauté dans la mesure où il n’a eu de cesse de les caresser dans le sens du poil avec une démagogie frisant souvent l’indécence. Il a même pris le parti de se moquer de lui-même et de ses performances minables dans Green Lantern et Wolverine (dans lequel il jouait déjà Deadpool mais un Deadpool mal écrit dans un film très mauvais). Comme quoi c’est bien pratique, on joue mal toute sa carrière, on en rigole une fois et on est casté pour à peu près tout par la suite. Génie.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

– Mes Vies de Chien –

Pourquoi il s’agit d’un « film Mooooooooh » et que ça peut être trèèèès long.

Vous connaissez les « vidéos moooooooh ». Mais si, ce sont ces courts instantanés qu’on trouve partout sur internet et qui mettent en scène des animaux ou des bébés faisant des choses « mignonnes ». Trouver quelque chose mignon est fortement subjectif et on peut très vite être plus exaspéré qu’autre chose en voyant ce genre de truc mais force est de constater que les réactions sont plus souvent positives que négatives. Mes Vies de Chien a visiblement choisi d’étendre ça à la durée d’un film et ça risque de paraître particulièrement long si vous n’êtes pas sensible au tout-venant de la béatitude. En revanche, si vous pleurez toujours devant L’Incroyable Voyage, il se peut que Mes Vies de Chien soit pour vous (et il n’est pas question de juger qui que ce soit).

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Laisser un commentaire