Capture d’écran 2013-11-07 à 18.00.35

I me mine est symptomatique d’un rock toulousain qui se porte bien et qui ne cesse de nous surprendre. Le trio signe ici un nouvel EP intitulé Life is very strange, on débriefe.

cover.170x170-75Track list :

Life is very strange
My precious
No
I saw
Enough
Capture d’écran 2013-12-19 à 08.45.26

Difficile de passer à côté de ce nom, I ME MINE. Les toulousains l’ont emprunté à ce qui fut le dernier morceau enregistré des Beatles en 1970 (sans Lennon). Introduire cette chronique par cette anecdote n’est pas anodin. A vrai dire, il n’y a pas que le nom qui est inspiré du groupe anglais « plus populaire que le christ » lui-même.

Si l’on se jette sur le premier morceau, qui pour moi est le meilleur, « Life is very Strange »; on se délecte de l’originalité de la production ! Parce que oui c’est une belle prod, agressive, instable et dansante ! Un morceau à deux vitesses qui alterne passage electro complètement dézingué à 200 bpm et des vagues psyché pop burlesques plutôt lentes, dans un registre proche des 60’s et des Beatles. Ajoutez à ce beau bordel une certaine hystérie maîtrisée et vous avez le résultat. A vrai dire c’est comme si on s’amusait à percer un cousin rempli de LSD à coups de tronçonneuse.

I Me Mine – Life Is Very Strange (Official Video) par LineSession

« My precious », second titre de l’album est un peu une version contemporaine de ce que pouvaient faire les Kinks mais en plus sombre pour la mélodie. Ce morceau doit décaper sévère en live notamment le break posé à la wah-wah à 2’10 qui relance une fin de morceau excentriquo-rock’n roll. « No » est toujours dans le même état d’esprit mais plus conventionnel, simplement british, sans artifice mais plutôt efficace. Un riff de guitare simple, une batterie linéaire avec une basse bien saturée. Un titre définitivement tourné vers les 60’s. Le coup de grâce, c’est le clavier qui fait décoller la mélodie sur la fin, bien vu…

Les deux derniers morceaux « I saw » et « Enough » sont définitivement pop. Pas de saturation à la guitare, ni à la basse. I ME MINE nous propose un autre panel de ce qu’ils sont capables de composer. Pour « I saw », on vogue franchement entre les Libertines de M. Doherty ( à travers la façon de poser la voix et les « ohohoh ») et les Beatles de John Lennon comme j’ai pu en parler précédemment. Ceci étant c’est plus marquant sur la 4ème piste. Concernant Enough, je le trouve un peu en dessous des autres productions mais cela n’engage que moi.

On attend de voir ça en live maintenant !

Pour écouter l’EP : ICI
Pour l’acheter : ICI


I Me Mine – My Precious (Official Video) par imemineofficial


Laisser un commentaire