9670503la-loge2Laissez-vous glisser sur la douceur du tapis de soie déroulé nonchalamment devant vous par Bastien Lallemant et ses siestes acoustiques. Approchez  voyageur  du dimanche après midi pour franchir les portes discrètes du théâtre des Loges pour vous laisser aller par la vague de somnolence qui bascule doucement votre tête en une gite de haut en bas, de bas en haut jusqu’à l’atterrissage sur le coussin moelleux de la détente au son des premières notes.

Après une soirée rock, house, techno, vodka, prenez le chemin vacillant qui vous mène devant l’entrée du théâtre des loges dans le 11 ème à Paris. Tranquillement les portes s’ouvrent sur la superbe cour qui vous invite vous et votre oreiller à franchir le seuil de la salle sans que rien ni personne ne mette en danger l’équilibre fragile de votre tête qui pourrait à tout moment basculer dans le néant du mal de caboche. La douce réceptionniste vous conduit naturellement tout en douceur vers la salle de concert transformée pour l’occasion en dortoir de fortune. De part et d’autre, jonchés sur le sol, des corps las et engourdis se font une place par-ci par-là. Ici, chacun fait son cocon comme il le peut. Famille, amis et jeunes fêtards de la veille cohabitent dans un écosystème somnambulique harmonieux parsemé de coussins de toutes sortes. Contents et curieux que nous sommes, l’originalité de notre posture nous rapproche les uns des autres et c’est sans mal que vous concédez à vous imbriquer comme vous le pouvez entre une femme mure et un bobo sympathique. Bien que, je vous l’accorde, se coucher juste à côté de la jolie brune à deux endormis de vous…ce ne serait pas mal du tout. Au milieu de cette intimité nouvelle, les artistes s’installent en silence dans une lumière tamisée.

event_les-siestes-acoustiques-de-bastien-lallemant_00Étrangement, les musiciens vous invite à éteindre votre portable ainsi que votre machine à applaudissement. Pas de claquements de mains même en sourdine ! Veuillez respecter le sommeil de votre voisin et les ronflements harmonieux seront accueillis à oreilles ouvertes. Au son d’une petite cloche commence alors la sieste acoustique dirigée d’une main de maître par les improvisations sur reprises des chansons de Bastien Lallemant et de ses invités Albin de la Simone, Seb Martel, Bertand Belin ou encore JP Nataf et bien d’autres… Les notes se distillent mélodieusement telles des goûtes de sable larguées parcimonieusement par le marchand de ces mini-cristaux de roche. Déjà, vos yeux se ferment lentement passée la surprise de ne pas rester ouverts devant une scène badigeonnée de jeux de lumières et de projos surpuissants. Moins les artistes sont visibles et plus l’intimité entre eux et vous s’installe. Les musiciens deviennent alors les maîtres de vos rêves, endossant la responsabilité de vous guider dans la moiteur bénie de l’endormissement. Vous perdez le fil, un rêve arrive, vous refaites surface le temps de regarder aux alentours.  Certains spectateurs dorment, d’autres regardent d’un oeil picotant, le votre s’alourdit et un autre rêve commence teinté par l’univers de la chanson qui commence. Soudain…un ronflement résonne puis un autre pour finir par s’incorporer dans la mélodie.

bastien-lallemant

Imprévisibles et agréables, les siestes acoustiques de Bastien Lallemant bercent avec amour les comateux et les curieux. Une relation nouvelle s’expérimente entre les musiciens et le public au son d’une pop acoustique bienvenue. Pour assister à cette petite perle, surtout s’y prendre bien à l’avance par peur de trouver cet évènement complet ! Voici les dates à venir au Théâtre de la Loge au 77 rue de Charonne Paris 11 ème :

 

27 Mars 2013 à 16H00 / 24 Avril 2013 à 16H00 / 25 Avril 2013 à 11H01 / 29 Mai 2013 à 16H00 / 26 Juin 2013 à 15H00 / 26 Juin 2013 à 18H00

Antonin Weber

 


Laisser un commentaire