Par Anto et Sophie.

Dans le cadre du Festival Onze Bouge, nous avons rencontré Erevan Tusk. Retour sur cet échange.

ITMM : Pourquoi avoir choisi ces deux mots pour le nom de votre groupe ? Qu’est-ce qu’ils symbolisent pour vous ? (Erevan=Capitale de l’Arménie et Tusk = Défense en anglais)

EREVAN TUSK : A la base le projet a débuté, on était un duo formé de Pacôme et moi (Jim), et on voulait trouver un nom à deux termes puisqu’on était deux. Chacun choisissant son terme, et lui (Pacôme) a choisi le nom d’une ville, car il voulait un toponyme et moi je voulais un mot un peu plus sémantique, avec donc plus de sens, et je voulais symboliser la force, la puissance. Du coup, on a trouvé ces deux mots car on trouvé que ça sonnait bien, et que ça pouvait évoquer plein de choses, et on aime bien l’idée que ce soit mystérieux, un peu comme nos chansons, pour que chacun puisque l’interpréter de la façon dont il veut, dont il l’entend.

ITMM : Quelles ont été, et quelles sont vos influences musicales ?

EREVAN TUSK : Il y en a beaucoup ! Alors, les Beatles, les Beach Boys, Neil Young, R.E.M., The National, Les Smiths, Radiohead … en gros, le rock des années 90 ! Il y en a beaucoup d’autres, la liste est super longue, en fait, on est supers curieux on écoute tout ce qui sort, ca va du classique, en passant par la musique expérimentale, la musique espagnole et la variété italienne (rires) …

ITMM : Est-ce que pour l’écriture de vos textes vous vous inspirez de choses que vous avez vécu, de souvenirs, ou ce n’est juste que de l’imagination ?

EREVAN TUSK : Alors il y a un peu de tout, il y a ce côté un peu autobiographique avec les expériences vécues, mais on met aussi un peu de fictif, avec un côté plus narratif, où ça reprend la vie d’un personnage. Mais on va dire que globalement, c’est assez abstrait, et pareil comme le nom du groupe c’est assez mystérieux et chacun est libre d’interpréter ce qu’il veut !

ITMM : Est-ce que tous les membres participent à l’écriture des chansons ?

EREVAN TUSK : C’est tous les deux (Pacôme et Jim), mais plus principalement Jim. Et après on fait la musique tous ensemble.

ITMM : Est-ce que devenir chanteur, musicien, était un rêve de gosse ?

EREVAN TUSK : Ce n’était pas forcément un rêve de gosse, ça s’est plus développé vers l’adolescence.
Pacôme : moi j’allais quand même vers des voix plus classiques, je voulais être journaliste ! Et puis il n’y a pas vraiment de cursus en plus pour être musicien !
Pierre : Moi j’ai fait des études de musique, comme Alex et Nico.
Nico : Moi je savais que je voulais être musicien, pas forcément professionnellement, mais en tout cas en amateur.

ITMM : Vous décrivez vos chansons et votre univers comme étant élégant et romantique. Est-ce que vous vous l’êtes dans la vraie vie ?

EREVAN TUSK : Complètement/Un peu/Pas du tout !!
Nico est le plus romantique d’entre nous.
Jim : Je pense qu’on l’est tous un petit peu mine de rien ! Après on peut se retrouver à regarder un match de foot avec des bières, ce qui n’est pas vraiment romantique, mais on a quand même tous une part de romantisme en nous.

ITMM : Sur internet, j’ai lu des choses très différentes sur votre style de musique, comment est-ce vous vous le décrivez

EREVAN TUSK : On a souvent du mal à répondre à cette question, car c’est pas facile de définir ! C’est un peu un mélange de Rock, de Pop et de Folk.
Nos chansons ont un côté Pop dans la musique, dans le sens où il y a peut-être des mélodies faciles à retenir, à distinguer, mais après dans l’approche des textes, il y a un côté un peu plus Folk, car les textes sont vraiment mis en valeur et sont généralement longs, c’est assez narratif, et c’est pas du tout récurrent, il n’y a pas une phrase qui revient à chaque fois.
On a donc choisi ce style de musique car où s’y retrouvait tous sur ça, c’est ce qui nous parlait le plus à tous. En gros, nous cinq, ça donne ça !

ITMM : Vos projets pour la suite ?

EREVAN TUSK : Continuer bien entendu à faire de la musique ensemble ! On est en train d’enregistrer des titres pour le deuxième album. Tant que l’album marche assez on continuera à en faire un deuxième, un troisième, un quatrième, etc.
On a aussi beaucoup de dates à la rentrée, on a des festivals cet été, et d’autres choses à la rentrée, mais on est encore dans la confidence car la programmation complète et officielle n’a pas encore été dévoilée !

Un grand grand merci à tous les membres d’Erevan Tusk (Jim, Pacôme, Nico, Pierre et Alex) pour avoir raccordé un peu de leur temps, pour leur gentillesse, et pour nous avoir fait découvrir leur superbe loge/vestiaire ! Merci.

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire