Entrabendo est une association réunissant plusieurs artistes bien imprégnés de la culture Hip Hop. Au sein d’un crew et en tant qu’individu à part entière, chacun a sa place et chacun cohabite. Une idée de la liberté qui se mélange avec celle de l’autre plutôt que de l’éviter. A l’image d’une recette culinaire, les membres du collectif s’associent pour proposer des événements et des projets à contre-courant d’une culture de masse.

logoComment sortir le graffiti de son caractère hors la loi ? Comment faire valoir cet art sans en subir des conséquences parfois injustes ? Il suffit de prendre le chemin qui est de l’autre côté de la ligne. Mais pour garder son indépendance et sa liberté, un jeu d’équilibriste se met en place : afficher son style en composant sur des projets, des initiatives sous la forme d’une association qui permet de définir un cadre. On est plus fort à plusieurs et encore plus quand chacun défend son idéal sous un étendard commun.

crew

Leur étendard à eux, c’est la contrebande d’idées et d’actes, comme ils le disent si bien. Reprendre l’espace public par des événements qui mettent en valeur leur culture Hip Hop. Une culture de la rue qui se démocratise et qui par expansion nous parle. Entrabendo (qui veut dire « contrebande » en espagnol) est acteur de cette culture. Plutôt que de la regarder, ils la font évoluer et en deviennent des représentants légaux. Ils démarchent, se bougent et participent aux projets culturels pour nous sensibiliser à cet art.

Sur une fresque dans l’espace publique ou pour une commande de particuliers, Entrabendo marque son territoire. L’expression qui s’en ressort, si légère soit-elle, est toujours bonne à prendre : du graffeurs posant son tag devant des passants un peu curieux et des services d’ordres un peu déconcertés de ne pas pouvoir verbaliser, au petit vieux outré de voir des jeunes autorisés à dégrader « son espace public » qu’il préfère agrémenté d’une fille à poils ou d’un contrat obsèques. La démarche en tant que telle fait réfléchir, ces projets sont là pour faire bouger les consciences.

_MG_1840

D’un membre à l’autre du collectif chacun aura sa vision de son travail, mais c’est toujours ensemble qu’ils se présentent. Une unité qui n’est pas dûe à une symbiose parfaite, non. Ça s’engueule, ça débat, mais tout cela s’accorde pour que chacun puisse s’exprimer et que l’idée soit homogène. Il en ressort un travail en commun où se croiser et discuter est facultatif mais où naturellement une place se dessine pour chacun.

Et petit à petit le crew s’accroisse, par la générosité qu’il offre et le désir de s’ouvrir. C’est maintenant des musiciens, des écrivains et d’autres associations qui viennent participer à ce projet : celui de faire valoir une culture qui mérite sa place. Une solidarité que l’on retrouve dans toute association saine où l’égide n’est pas l’argent mais l’idée. djESCHDESC

La culture de masse nous rabaisse-t-elle à aimer l’idiocratie ? Entrabendo ouvre une brèche et réveille les consciences en faisant valoir l’art de rue…

Pour tout savoir sur le collectif Entrabendo, c’est par ici que ça se passe !

Toute cette semaine, découvrez jour après jour un des artistes du crew dans une interview : un parcours différent et un projet commun. Ça commence demain et ce jusqu’à samedi. Enjoy !

Interview de madame la belge c’est par là !

Interview d’Ewoc c’est par ici !

Interview de DaturaFultbalklub c’est par là !

Interview de T-Mon c’est par ici !

Interview d’Orlando Kintero c’est par ici !

 

Par Polo

 


Laisser un commentaire