C’était lundi soir au studio SFR, un show intense mené par un Disiz en grande forme venu chercher le public par le cerveau. Du hip hop intelligent et violent.

disizlive

Son dernier album « Extra-Lucide »  avait déjà reçu un très bon accueil surtout au niveau du public qui retrouvait un Disiz combatif et plein d’esprit comme à l’époque du tube « J’pète les plombs ». Cependant on ne peut pas dire que ses lives précédents (bien que tous complets) avaient fait l’unanimité. Trop longs, manque de pêche et des difficultés a faire bouger le public…

Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il s’est bien repris !

D’une certaine façon, il partait un peu gagnant pour moi. Étant déjà convaincu par son skud, la moitié du boulot était fait et pourtant…

L’entrée sur scène est un peu discrète. Les deux premiers morceaux lui permettent de jauger un peu le public et l’ambiance de la soirée qui, reconnaissons-le, n’est pas vraiment à slamer en se mettant des bières dans le cul. Chose qu’il comprend très vite en s’adressant directement au public avec un très peu fin mais efficace « vous allez pas vous taper l’affiche on est là pour danser ». Ok ça va démarrer.

Disizlive2

Les titres du nouvel album s’enchainent, le public rentre dedans et Disiz retrouve sa pêche. Ça hurle, ça danse, et on aura même droit à un pogo. L’enchainement de « Go go gadget » et « J’pète les plombs » fait définitivement monter la sauce. Il est se sent bien sur scène, commence à lâcher prise et balance les titres avec une violence communicative. Le flow claque et on finit par tous passer en « Auto-dance » dans tout le studio. Scène complètement surréaliste mais tellement jouissive, tout le monde se met à danser devant son miroir comme après avoir perdu son pucelage. Petit bain de foule pour le rappeur et rappel fait directement sur scène avec un final sur « Extra-Lucide », tout aussi profond en live que sur CD.

L’heure de concert est passée bien vite, mais on ressort de là en se disant que des mecs qui posent des phases comme ça en live, il en faudrait plus ! Une belle leçon de show et de partage.

Thibaut Tayo

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire