La culture et la musique ne sont pas encore mortes à Toulouse.

Alors que la Dynamo se voit obligée de déménager, que « notre » maire n’a de cesse de supprimer subventions et manifestations culturelles, certains tentent des choses, proposent des alternatives et refusent la fatalité visiblement imposée par la morosité ambiante.

Les organisateurs du Pink Paradize Festival sont de ceux-là et c’est pour cette raison qu’ils vous proposent plusieurs évènements, étendus sur une période allant du 13 février (pour l’ouverture « précoce » du festival) au 5 mai pour ce que l’on pourrait du coup qualifier de cérémonie de clôture « tardive ».

banniere_300x200px_2015

ITMM sera présent sur la majeure partie des évènements prévus et vous tiendra bien évidemment informés de la teneur de ces derniers – par le biais d’un journal du festival, de reports live et également via son agenda – histoire que vous ne ratiez rien de ce festival qui se veut et sera, de toute évidence, pour le moins éclectique.

 

Vendredi 13 Février :

C’est donc Amon Tobin et son show Two Fingers qui ouvriront le bal et ce dès vendredi 13 février. Vos serviteurs, rompus aux joutes « bikinesques » se feront un immense plaisir d’aller voir de leurs propres yeux et d’entendre de leurs propres oreilles ce qui s’annonce comme l’un des évènements electro de ce début d’année à Toulouse. Le dj brésilien ne sera en France que pour deux dates (l’autre étant à Paris) et il serait donc dommage de passer à côté de ce qui sera une « une version fidèle à son univers avec des beats plus lourds et dynamiques ».

 

Vendredi 6 Mars :

Après cette « ouverture précoce » c’est jusqu’au 6 mars qu’il faudra patienter dans le but d’assister à la soirée d’ouverture officielle du festival située dans le quartier Jean Jaurès. Un vernissage aura lieu dans un salon de coiffure rue de la Colombette suivi d’une soirée mix/performances au bar le Speak Easy et d’une projection du chef d’oeuvre classique, Freaks à l’Utopia de Toulouse. Et ce en compagnie du président d’honneur du Festival, Pierre-Emmanuel Barré !

https://www.facebook.com/events/410511009106522/

emission_visu_639x200_barre_0

 

– Samedi 7 Mars :

Et dès le lendemain c’est une soirée Cabaret Freaks qui vous/nous attend. Oui, le Pink Paradize Festival aura sa propre Cabaret Freaks, fort logiquement. Ces soirées à guichets fermés depuis 2011 sont de véritables institutions à Toulouse, au Bikini. Pour cette édition et outre le spectacle habituel proposé  (scénographie hallucinatoire, lumières folles, Monsieur Loyal survitaminé et happenings permanents) vous retrouverez à l’affiche Pfel (C2C), Far Too Loud ou encore Christine ainsi qu’un dress code annoncé comme « futuriste et brillant ».

https://www.facebook.com/events/334862666696555/

1.originale

 

– Samedi 7  Mars :

Comment faire passer une gueule de bois dûe à une soirée d’ouverture un peu trop « célébrée »? En allant voir le président d’honneur se déchainer sur scène, au Rex de l’humour, tout simplement. Pierre-Emmanuel Barré revient à Toulouse avec son One-man show pour ce qui sera bien sûr une avalanche de remarques/réflexions caustiques et de cynisme sur ce qui fait notre société. Sa cruauté et son immoralité n’ayant d’égal que sa justesse d’écriture, un samedi « tranquille » (une fois n’est pas coutume) est donc possible. Voire très probable.

– Jeudi 12 Mars :

C’est à l’Enac que les jumelles Polly et Sophie de My Bad Sister viendront se produire avec leur show totalement déjanté fait de chant, de danse et même de claquettes. Cmybadsisteres deux londoniennes possèdent un style bien à part: le « cabarave ». Mélange de beats lourds, de lyrics accrocheurs et d’accords mélodiques taillés pour le dancefloor.

https://www.facebook.com/events/1586131831619291/

 

 

– Vendredi 13 Mars :

14GerardBaste_une

Gérard Baste et son hip-hop alcoolo, Dr Vince et ses beats marqués au fer rouge par l’univers des Svinkels comme de Stupéflip, le tout saupoudré de Dj Xanax (Svinkels, également)… C’est au Connexion qu’il faudra se rendre pour une grosse session hip-hop à l’ancienne.

https://www.facebook.com/events/377421309106299/

-Mais si vous vous sentez davantage l’âme d’un trasher du théatre, c’est à la Comédie de Toulouse que vous vous rendrez afin d’assister à la pièce Full Metal Molière. Tirades cinglantes, joyeux bordel et cynisme à tous les étages, Pierre-Emmanuel Barré (qui aura élu domicile dans la ville rose visiblement) emmène les spectateurs dans sa vision du milieu du spectacle. Une vision peut-être pas si éloignée de la réalité finalement. Ce qui rend l’ensemble d’autant plus jouissif.

 

Rendez-vous très bientôt pour plus de renseignements sur la suite de la programmation du Pink Paradize Festival qui regorge de nombreuses autres pépites.

En attendant vous savez à peu près ce qu’il vous reste à faire pour passer de grands moments à Toulouse lors du mois à venir.

 

Arnaud


Laisser un commentaire