Dès mon arrivée à l’Ancienne Belgique, la salle est déjà bondée, et je peine à trouver de la place pour m’asseoir. Je m’installe finalement le long des escaliers.

Daughter-1729600

C’est alors un public très enthousiaste qui accueille le groupe, et le premier morceau, « Still », connait un succès immédiat. Nous voilà alors transportés dans une ambiance aquatique, dans des lumières aux tons turquoises, roses et mauves, des sons de guitare psychés, pareils à des chants de baleines, et une voix hypnotique emplie d’échos. À plusieurs reprises, des groupes tels que The XX, Animal Collective, Metronomy ou Poliça traversent mon esprit par la similitude des sons utilisés, ou encore par la façon de chanter d’Elena Tonra. L’ensemble du concert prête à rêver du passé, et voilà que je deviens nostalgique.

Alors que les premières notes de « Winter » retentissent, tout le monde retient son souffle et reste concentré. L’introduction me rappelle soudainement un morceau de Beck dans la BO d’Eternal Sunshine of the Spotless Mind, et je me laisse emporter.

En entendant ensuite mon morceau préféré, « Youth », je suis comblée.

Daughter - Press Images - March 2012 - London

Et c’est après un succès certain que le groupe remonte sur scène pour nous interpréter comme rappel le « Get Lucky » de Daft Punk, une découverte pour moi. Simple, mais efficace.

Je ressors satisfaite, mais avec un léger manque de diversité au niveau des compositions et des sons.

Merci à Kevin pour l’accréditation presse.

Alice

SETLIST

Still

Amsterdam

Love

Landfill

Winter

Candles

If you leave

Human

Smother

Tomorrow

Youth

Home

Get Lucky (Daft Punk cover)


Laisser un commentaire