L’année 2014 est déjà raisonnablement entamée, nous en sommes tous conscients. Il n’est cependant pas encore trop tard pour vous proposer un aperçu, mois par mois, de ce qui vous attend. Que cela concerne la culture (de manière générale), le sport ou même la politique, cette année s’annonce plutôt chargée et il est de notre devoir de vous prévenir des dangers comme des bonnes surprises qui nous guettent.

NDR: Attention, si certains évènements mentionnées par la suite venaient à s’avérer réels je me verrais dans l’obligation de vous dire que je vous avais prévenu.

NDR bis: Cet article aura une deuxième partie qui sera publiée en Juillet, normalement. Elle évoquera davantage le Cinéma (beaucoup de sorties de films très attendus à partir de septembre).

Février

sotchi

On commence en fanfare avec les Jeux Olympiques d’hiver qui cette année se déroulent à Sotchi, sympathique  bourgade buccolique se trouvant en Russie. Du 7 au 23 février les amateurs de biathlon, saut à ski et autre curling vont pouvoir se délecter des performances de parfaits inconnus pratiquant des sports n’ayant rien de télégéniques. Certains mecs vont skier plus vite que d’autres, Lyndsey Vonn (la seule que je connaisse) est blessée, des chasseurs alpins vont tirer sur des cibles après avoir fait du ski de fond, la Russie va gagner 40 médailles, un jeune hockeyeur va faire son coming-out, un jeune hockeyeur va disparaitre ( à la campagne a priori, avec plein d’autres homosexuels comme lui avec qui il pourra courir, non non on l’a pas fait piquer), des sports  dont les règles dépassent l’entendement seront pratiqués, un pic de 12 000 téléspectateurs sera atteint sur France 2, pour voir Jason-Cyril Chapuis faire des trucs dans la neige… Les J.O d’hiver quoi. C’est tout les 4 ans et  je n’ai toujours pas rencontré qui que se soit qui s’y intéresse.

Le 14, c’est au Zénith de Paris que ça se passe. Enfin, pour ceux qui tiennent vraiment à voir sur scène un pot-pourri de tout ce qu’ils ont détesté en 2013, musicalement parlant. Oui, les Victoires de la Musique (même si cette dernière ne ressort pas véritablement gagnante, au final). L’occasion de voir Maitre Gims nommé dans un maximum de catégories et gagner dans celle du meilleur album de musique urbaine. Une sacrée dédicace à Manau qui avait remporté ce prix devant NTM et IAM (si si, c’est vrai, et triste). Sans Surprise c’est Stromae qui « rafle » tout sur son passage. Excepté le prix d’artiste masculin de l’année qui revient à Etienne Daho. Pour le prix de l’artiste féminine, tout le monde s’en fout il suffit de voir la liste des nommées. Un truc au rabais dans lequel on a  même inclu un groupe (et Zaz), faute de candidates sérieuses. Cependant la vraie surprise viendra d’un live de Gesaffesltein qui enchainera Viol et Hate or Glory devant une assistance médusée et une Virginie Guilhaume délurée qui finira à moitié nue sur les genoux d’un Julien Doré ayant bien du mal à cacher son amour du service public. Après tout, le 14 c’est aussi la saint-Valentin. Un peu d’amour n’a jamais fait de mal.

On continue dans le léchage d’anus corporatiste avec la cérémonie des Césars, deux semaines plus tard. François Cluzet, en maitre de cérémonie, fait une blague en référence à Intouchables, le public est géné. Dany Boon crie au scandale, n’étant pas nommé pour son film sur le volcan et hurle au conspirationnisme anti-comédie qui pourrit le 7ème art. On atteint le sommet avec un sketch sur La Vie d’Adèle, interpreté par Virginie Caprice et Melissa Lauren… Malaise… Pour ce qui est du Palmarès, Guillaume Gallienne se gave et Julie Gayet n’assiste même pas à la cérémonie, évitant ainsi à Closer d’avoir à se déplacer à un évènement culturel pour pouvoir se concentrer sur  les bruits de couloir concernant le prochain casting de Secret Story.

Mars

En Mars on passe à la version connue mondialement des Césars. On appelle ça les Oscars et c’est à Hollywood que ç’a lieu. Pas trop dépaysés on retrouve Jean Dujardin, invité par son pote Harvey Weinstein et Léa Seydoux, invitée par…son oncle a priori… Leonardo rentre chez lui la queue entre les jambes, comme d’hab. En même temps, concourir contre un mec qui joue un esclave et l’autre qui interprète un séropositif…Fallait être con pour y croire, c’est Hollywood mec. Scorsese remporte en revanche le prix de la mise en scène, parce qu’il faut pas déconner et Cate Blanchett, récompensée pour sa performance dans Blue Jasmine se laisse aller à un discours relativement incompréhensible dans lequel elle remercie Woody Allen qu’elle appelle affectueusement son « sugar daddy du 7ème art ». Bon, elle est majeure, le pire est évité. Un hommage pompeux et lacrymal à Philip Seymour Hoffman et un live de Pharrell plus tard (ben oui, même là) tout le monde est content, bourré, drogué (on tient comme on peut à 17h de cérémonie) et repart comme si de rien n’était, détruire un peu plus ce en quoi il croyait en débutant dans le métier.

copé

C’est le 23 Mars que l’on passe aux choses sérieuses. Les élections municipales. Et lorsque l’on a conscience du climat politique qui règne en ce moment on est en droit de se dire que rien ne sera innocent. Un Front National très fort, une UMP déchirée (donc moins dangereuse a priori) et un PS qui réussit toujours pas mal lors des élections « locales ». Pour l’extrême gauche on repassera, c’est comme ça. Tout le monde est perdu et la dernière vidéo d’Alain Soral, d’une durée de 4h (« Ma vie, Mon Oeuvre, Ma Maison et Mon Racisme dans ton cul ») ne fait rien pour arranger les choses.  Des Anti Capitalistes passent au Front National pour contrer le complot Judéo-Libero-Maçonnico-Socialo-Islamiste et des frontistes décident de se retirer parce que bon, un parti dirigé par des femmes et dont l’humour est représenté par un mec à moitié camerounais ça fait quand même mauvais genre. Un référendum circule sur le net: « LDJ ou Egalité et Réconciliation » (le NSP n’est pas proposé). Les gens ne prenant pas parti sont qualifiés de « traitres au combat » et poursuivis en justice (enfin, pas vraiment en justice mais ils ont des problèmes).

30 Mars, second tour des municipales. Le PS s’en sort super bien grâce à sa technique du « vous voyez, le vote utile quand même c’est cool même si personne n’est content au final ». Manuel Valls se félicite de la baisse de l’antisémitisme même si ça n’a rien à voir et que (surtout) personne ne lui a rien demandé. Soral et Dieudonné font une vidéo pour dire que le combat n’est pas fini et qu’ils soutiennent la Manif pour Tous, parce qu’il n’y a pas de raison.

Avril

bono

U2 sort un disque. En considérant que depuis les années 90 chaque nouvel album est pire que le précédent on imagine le pire. Et on a raison. François Hollande invite Bono à l’Elysée car, selon le contrat passé il y a quelques années ce dernier doit rencontrer chaque président, de chaque pays, pour s’entretenir au sujet de la paix dans le monde. Parce que c’est bien la paix dans le monde. Et que Bono il est sympa.

La Manif pour Tous reprend de plus belle. Copé et Barjot se font des bisous et adoptent le petit Gilbert Collard. Si on peut pas le faire entre hommes ou femmes on peut au moins le faire entre cons. Et ça c’est rassurant.

Mai

Finale de Ligue des Champions. Le PSG, porté par son capitaine Zoumana Camara (épidemie de grippe aviaire) bat le FC Barcelone 2-1. Pierre, un photographe toulousain décide de quitter ce monde de merde et devient reporter de guerre pour le Figaro. La Coupe du Monde arrive à grands pas. Pascal Praud, Daniel Riolo, Bruno Roger-Petit et autre Pierre Ménès affutent leurs méconnaissances et autres clichés footballistiques…

praud

Juin

On y est. Il fait beau, la Coupe du Monde va débuter, les festivals aussi. Les gens sont fatigués par la chaleur et le boulot mais sont contents. Pour ce qui est des festivals, un seul sur l’ensemble des « gros » devrait suffire. Parce que, quoi qu’il arrive, cet été vous verrez Detroit, Stromae, Black Keys, Arctic Monkeys et Gesaffelstein. Alors on se plaint de nombreuses choses mais ça, quand même, ça le fait un peu. Alors, que vous soyez en Bretagne (désolé…), dans le sud ou en région parisienne vous n’aurez pas vraiment d’excuses pour vous gaver de musique pas dégueulasse.

La Coupe du Monde de Football (au Brésil) débute et l’Equipe de France, que personne n’attendait, commence plutôt mal mais se ressaisit contre la Suisse avant de se hisser jusqu’en quart de finale (la suite en Juillet…). François Hollande, en vacances en Amérique du Sud, en profite pour aller voir quelques matchs et rencontre Ronaldinho et Larissa Riquelme. L’été sera chaud…

Arnaud

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire