Le jury du 65e Festival de Cannes, présidé par Nanni Moretti

Pourquoi tant de scepticisme, dès le titre de cet article ? Tandis que l’on me montre des boobs par dessus l’ordinateur, je me dois de vous expliquer ma pensée cinématographique de ce bilan Cannois.

Tout d’abord, on ne retrouve pas le merveilleux Wes Anderson (Moonrise Kingdom)qui a été d’une fraicheur incroyable sur la sélection, toujours un peu pompeuse, du Festival de connes de Cannes.

On regrettera également le fait que le jury ne se soit pas plus arrêté sur Holy Motors de Leos Carax au casting improbable mais juste. Les prix décernés se sont donc arrêtés aux histoires de société, aux problèmes d’argent et d’existence. Ça ne vend pas vraiment du rêve tout ça, et rappelle plutôt à la réalité. Ce qui a donc valu le Grand Prix au film Reality de Matteo Garrone et le Prix du Jury à La Part des Anges de Ken Loach.

En résumé pour la 65ème édition du festival de Cannes, les prix sont attribués à :

–       Palme d’Or : Amour de Michael Haneke

–       Grand Prix : Reality de Matteo Garrone

–       Prix d’interprétation féminine : Cristina Flutur et Cosmina Stratan pour Au delà des Collines de Cristian Munglu

–       Prix d’interprétation masculine : Mads Mikkelsen pour La Chasse de Thomas Vinterberg

–       Prix de la mise en scène : Carlos Reygadas pour Post Tenebras Lux

–       Prix du scénario : Au delà des Collines de Cristian Munglu

–       Prix du jury : La Part des Anges de Ken Loach

–       Caméra d’Or : Les Bêtes du Sud Sauvage de Benh Zeitlin

Le président du jury, l’italien Nanni Moretti, celui qui a déclaré The Artist de film facile, n’aurait-il pas mieux fait de mesurer sa parole au vu du palmarès de cette année ?

Chacun son avis.

Silence, ça tourne… mal…

LEO

 

 

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire