Dernière nouvelle qui vient de tomber !!! C’est avec grand plaisir que j’ai écouté le premier album solo de Jack White,« Blunderbuss »  il y a quelques minutes … J’ai mis mon casque, l’air de rien en espérant que j’allais prendre une claque !

Première note et je reconnais directement la patte musicale de Jack. C’est blues, c’est roots, ça groove comme à l’habitude. Je rentre dans son intimité comme on pourrait rentrait dans un vieux bar puant du Tennessee. Ce que j’y trouve est éclectique, varié.

Certes, il y a le côté brut auquel on est habitué avec des riffs de guitare gras et syncopés. Ceci étant, JW nous ouvre de nouvelles portes de son univers. Quelque chose qui sonne plus folk, plus festif, plus country; avec un piano qui est présent quasiment sur tout les morceaux. Cette atmosphère véhicule de véritables ondes positives. C’est mélodique, il y a des chœurs féminins enjoués et profonds. J’irai même jusqu’à dire que c’est un moment de détente, d’oubli de soi-même. Je suis définitivement sorti de ma chaise, je plane.

Le dernier morceau est très piano bar pop’ avec une atmosphère psychédélique. Et là d’un coup,… break !!!! Ça part sur une méchante rythmique, à la batterie c’est old school, c’est hip hop, el maestro pose son flot comme un rappeur, accompagné de voix féminines, sensuelles ! Le son de guitare est métallique, carabiné, un violon saccadé s’incruste dans le débat ! C’est ultra dansant et bim … le gros solo rythmique dont seul Jack White connaît le secret. Un beau point final pour un album différent de ce qu’on connaissait, mais à mon goût, très réussi.

GALI

Sorti dans les bacs le 23 avril.

Si vous souhaitez l’écoutez c’est au lien ci-dessous :

http://itunes.apple.com/fr/preorder/blunderbuss/id510467518

[fblike]

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire