Un groupe débordant d’énergie, de bons riffs, du rock comme on l’aime, voilà la recette servie par Bloc Party à Toulouse mercredi soir.

Le quatuor indie rock londonien était de passage dans la ville rose, au Bikini, et bien entendu ITMM se devait d’être présent.

Le show démarre avec une intro mélangeant sons électro et corne de brume rappelant celle d’un paquebot. C’est prenant, tous les yeux sont rivés vers la scène.

Le groupe mené par Kele Okereke fait son entrée – acclamé par une foule compacte – et commence son set par le premier titre de son dernier album « Four » intitulé « So he begins to lie ». C’est propre, carré, l’acoustique de la salle du bikini rend le son vraiment proche de celui de l’album : un pur régal auditif.

L’intéraction avec le public est excellente et Kele arrive à en laisser son micro à la foule qui lui réclame plus d’énergie ; et le groupe en a à revendre !
Sont joués par la suite les grands classiques et succès de leurs précédents albums tels que « Banquet », « One more chance » ainsi que « Flux », titre sur lequel Bloc Party a ajouté en intro un cover du titre « we found love » de Rihanna, et y’a pas à dire, ça rend vraiment bien. Nous sommes impressionnés par la qualité et la précision du jeu de Russel Lissack à la guitare et de ses solos monstrueux. Matt Toang, reste toujours impressionnant à la batterie et Gordon Moakes, bassiste, se permet également d’ajouter certaines teintes électro aux morceaux du dernier album à l’aide d’un Pad ; ce qui rend leur set plus original.

Kele joue avec le public en lui demandant de choisir s’il doit se désaltérer avec de l’eau ou du Jaggermeister… La réponse est unanime et les effets commencent à apparaître lors de « This modern love » . Après quelques secondes de jeu, le meneur ne parvient pas à faire sortir les accords de sa telecaster et prétend à une corde mal accordée.

La foule en redemande, et le quatuor revient sur scène pour leur dernier morceau (et sans aucun doute le plus attendu) «Helicopter». La fosse est en véritable ébullition !

Le groupe n’oublie pas de saluer et de remercier le public, nous pouvons voir les sourires sur tous les visages.
Nous avons passé un bon moment et ne manquerons pas de continuer à suivre les concerts et actualités de Bloc Party.

François 


Laisser un commentaire