Propos recueillis par GALI

Samedi dernier,  j’ai rencontré les Birdy Hunt à Lyon juste avant leur concert au Festival de l’INSA. Voici les quelques propos que j’ai pu recueillir auprès de Marius, batteur du groupe.

 

ITMM : Salut à vous, avant de commencer pouvez-vous vous présenter qui est qui et ce que chacun fais dans le groupe ?

Marius : Salut nous c’est Birdy Hunt, on est six mecs, Nico et Luc à la guitare, Tom à la basse, Manu au synthé, Marc au chant, et moi Marius à la batterie!

ITMM : Est ce que vous pouvez faire un petit retour sur l’histoire du groupe, en commençant par nous expliquer ce nom, Birdy Hunt?

Marius : En fait ce nom vient d’une amie peintre qui signait ses œuvres par « Blondie birdy hunt » et on lui a piqué le Birdy hunt! En plus ça correspondait bien à l’époque ou on a commencé, genre la chasse aux filles.
Avec Luc on jouait de la musique dans un autre groupe et on voulait faire un truc plus garage, un truc qui avait vraiment la pêche. On cherchait des musiciens et le hasard a fait qu’on a rencontré Tom et Nico au jour de l’an chez un pote en 2007. Le courant est tout de suite bien passé. Très rapidement après on a fait la connaissance de Marc, il chantait dans un autre groupe qui existe toujours « Frogs in fire » et on a vraiment kiffé sa voix. Ça c’était les Birdy au début!! Après Manu est arrivé, et on a fait de la pop
Non c’est cool, on s’est bien trouvé je crois!

ITMM : Vos influences ?

Marius : Elle sont super vastes, ça a ses avantages et ses inconvénients dans un groupes à six! Allez, on va dire que ça va de Booba aux Strokes, en passant par quelques merdouilles de Dance des années 80.

ITMM : Le fait d’avoir gagner esprit jeunes talents est -il un véritable tremplin par rapport à ce que vous avez vécu avant ?

Marius : Oui carrément! Chaque chose qu’on fait ou chaque concours qu’on gagne nous permet d’avancer. Ça nous donne des objectifs et ça nous fait travailler plus! Par exemple la on revient de cinq concerts d’affilés, et on avait jamais fait ça avant! Ce genre de truc ça nous fait bosser sur notre live, sur l’esprit de groupe, et sur le physique ! 🙂

ITMM : Vous avez pas mal tourné en région parisienne notamment. Comment votre live a-t-il était accueilli en province et notamment à Bourges?

Marius : Je pense que à l’unanimité on préfère la province! Les gens sont plus relax, il y’a moins de jugements et on s’amuse plus dans les boites de nuit! En province les gens viennent voir un concert pour faire la fête et c’est cette folie que le public parisien a peu, mais on les aime bien quand même!

Le printemps de Bourges s’est très bien passé, on a eu l’occasion de faire la connaissance de « Hill Valley » et « The Aerial », deux super groupes avec qui on fait la tournée Esprit Musique.

ITMM : Ça fait quoi d’être programmé au Rock en Seine et de partager l’affiche avec les Black Keys et  Noel Gallagher notamment ?

Marius : On est super content, vraiment! C’était surtout la première fois (l’année dernière) où ça nous a fait un gros choc. On est très honorés qu’un festival comme Rock en seine nous fasse confiance.

ITMM : La vie sur la route avec birdy hunt ca se passe comment, c’est plutôt camion boulot dodo ou sex drugs & rock’roll ?

Marius : Ah ah ah ah !!! Franchement demande aux gens qu’on a rencontré sur la route, tu vas pouvoir te poser tranquille, boire un petit thé et écouter les histoires qu’ils vont te raconter je crois! « Du lourd!! », voila c’est quoi les Birdy sur la route!

Questions flash ITMM :

ITMM : Si demain c’était l apocalypse, quel serait le groupe que vous voudriez sauver à tout prix ?

Marius : DJ Antoine, sinon on se ferait vraiment chier en soirée!

ITMM : Si vous étiez une insulte ?

Marius : Crève tes morts.

ITMM : Si vous étiez une boisson ?

Marius : RICAARD !!!

ITMM : Vous faites quoi « in the morning » ?

Marius : On se met bien.

ITMM : Merci à toi, on attend la suite !!!!!!!

 

Vidéo acoustique de MT NUMBERS :

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire