gravity px

Vous vous souvenez dans Gravity, lorsque Ryan Stone, agonisante, (joué par Sandra Bullock), tente désespérément de joindre la Terre après avoir évité des débris, dérivé dans l’immensité de l’espace, manqué d’oxygène pendant quelques minutes… Elle trouve enfin refuge dans une capsule russe, appelle à l’aide avec la radio de l’appareil et au bout de nombreuses tentatives perçoit enfin un signal humain. Un certain Aningaaq…

Nous entendons une voix d’homme au langage étranger, des chiens au loin et au fur et à mesure, comprenons que ce contact ne sera d’aucune aide pour l’héroïne…. Mais ce que nous ne savons pas, c’est qui était cet homme ?

Le fils du réalisateur de Gravity, Jonas Cuaròn a réalisé le court-métrage Aningaaq. Avec 10 personnes à ses côtés et un budget de 100 000 dollars, cette création originale complète le film et nous permet de comprendre ce qui se passe de l’autre côté de cette radio. Dans un paysage non moins hostile que l’Espace, le Groenland, où Aningaaq, un inuit vit (ou survit) avec sa famille et ses chiens de traineau.

Le court-métrage Aningaaq :

 

A l’origine, ce court-métrage ne devait être utilisé qu’uniquement en tant que bonus blu-ray mais Warner a décidé de le proposer aux Oscars dans la catégorie court-métrage.

To be continued…

Léo


Laisser un commentaire