L’équipe d’ITMM se propose, en toute modestie, de faire un point chaque semaine sur les sorties ciné du mercredi. Sur la base du « pourquoi oui » et « pourquoi non » la rédaction vous donne son avis concernant des oeuvres pas encore vues.

Attendez vous donc à des opinions tout en a priori et subjectivité.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Brice de Nice 3

Pourquoi c’est peut-être le bon moment pour sortir ce truc sur les écrans.

Dix ans plus tard Brice de Nice est de retour au cinéma et c’est peu dire qu’il n’était pas spécialement attendu. Ceux qui avaient aimé le surfeur de la méditerranée dans les sketchs des « Nous c’est Nous » ou en 2006 sont peut-être aujourd’hui trop vieux et les plus jeunes auront tôt fait de considérer cet univers comme ringard, daté… Pourtant, une gestation, une attente aussi longue pour un concept qui au final aura su inspirer certains youtubeurs et autres comiques d’aujourd’hui ( le côté vannes permanentes, moqueries d’autrui, entre autres ) pourraient bien être à l’avantage de ce Brice 3 qui a aussi le mérite de rendre à Jean Dujardin un rôle véritablement comique exploitant à fond ses qualités de showman/gagman. Car après un passage par la comédie romantique, le drame et autre grosse bouse de Claude Lelouch, c’est à ses premières amours que le comédien oscarisé revient ici. C’est maintenant une suite à OSS 117 que l’on attend, avec beaucoup plus d’impatience que pour ce « Brice » dont la réalisation, confiée à James Huth, ne sera en aucun cas d’une qualité exceptionnelle ( le film lui-même promettant une oscillation permanente entre gêne et rires nerveux).

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Jack Reacher : Never go Back

Pourquoi le « film d’action bourrin » revient fort.

Avec John Wick, Jack Reacher est sans doute l’une des grandes franchises d’avenir maintenant que la saga Jason Bourne semble avoir fait le tour de son sujet (non sans avoir tiré un peu trop sur la corde). La raison de ces succès est au final très simple. On a ici affaire à des personnes qui savent comment réussir ce genre de film. Pas besoin de tout styliser à l’extrême, pas besoin de mettre des stars partout (même s’il faut bien une ou deux têtes d’affiche pour « tenir » le projet). En revanche ce dont ces longs-métrages ont besoin c’est d’une mise en scène solide, efficace et réaliste (dans les limites de la suspension consentie de l’incrédulité, toujours). Ce qui plait beaucoup aussi c’est bien sûr de retrouver à l’affiche des mecs symbolisant ces action movies des 90’s que les trentenaires d’aujourd’hui ont tant aimé ainsi que des personnages « originaux » ne résultant pas d’une énième adaptation d’un produit déjà existant, n’étant ni des reboots ni des remakes et s’inscrivant à cette occasion dans une mythologie qui leur est propre. Sans parler de grandes oeuvres indiscutables, il s’agit simplement de s’avouer que leur contrat est rempli, sans jamais trop de fioritures et sans prétendre être plus que ce qu’ils ne sont : des divertissements qui n’ont pas de produits dérivés à vendre.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Mal de Pierres

Pourquoi Marion Cotillard ne mérite pas tout le bashing dont elle est victime.

Oui, Marion Cotillard peut parfois être agaçante avec son côté mièvre, faussement rebelle et amie avec une sacrée bande de cons  guignols (Yodelice, Matthieu Chedid et plein d’autres mecs qui veulent se la jouer cools sans qu’on comprenne trop ce qui dans leur attitude est censé nous le laisser croire ). Il y a aussi cet aspect « réussite aux Etats-Unis » qui semble en énerver plus d’un. Sans doute cela réside-t-il dans le fait qu’au final elle n’ait pas encore eu LE rôle dans LE film hollywoodien qui aurait été susceptible de légitimer la popularité que les médias français lui prête outre-Atlantique. Il n’en demeure pas moins vrai qu’elle est aujourd’hui une actrice qui compte, à qui l’on pense dans les grands studios pour de grosses productions… Le véritable problème, pour qui connait un peu le Cinéma est que jouer dans une langue autre que la sienne est très compliqué et, qu’à partir de là, n’importe quel metteur en scène un rien pragmatique devrait avoir l’intelligence de ne pas donner un rôle d’américaine à une française (par exemple). Quelle que soit la perfection de l’accent, l’intonation n’est que rarement la bonne et on est en droit d’attendre de quelqu’un comme Nolan, au hasard, de faire des choix de casting autrement qu’en fonction de la hype qui entoure ses acteurs. Là où l’on est malhonnêtes avec le traitement réservée à Cotillard c’est aussi dans le fait que le public français a tendance à délaisser ses films français à cause de ce qu’elle fait à Hollywood. Grossière erreur tant, dans sa langue natale, cette dernière reste l’une des plus grandes actrices en circuit aujourd’hui.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Les Trolls

Pourquoi ça a l’air vraiment, vraiment nul.

Il est beaucoup, beaucoup trop tard pour sortir ce film d’animation qui, au final, surfe sur une mode vieille de plus de vingt ans. Le dessin est laid, la bande-annonce absolument pas drôle et le casting vocal totalement à chier sachant en plus qu’en France, les plus courageux fans de doublages nuls auront droit à Matt Pokora et Louane qui ne sont absolument pas acteurs même s’ils demeurent de grandes stars auprès d’un jeune public visiblement peu avide de qualité. Pas grand chose de plus à dire avec le peu d’infos dont on dispose concernant Les Trolls si ce n’est que la fainéantise semble de plus en plus de mise quant aux films pour enfants ( les films ayant une grande couverture médiatique s’entend) aujourd’hui. On notera également la mention « par les producteurs de » sur l’affiche qui achève de prouver un foutage de gueule ô combien évident.

Notez également que les meilleurs trolls qu’il vous sera donné de voir en ce moment se trouvent dans la saison 20 de South Park (en cours de diffusion).

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire