Si Hubert Bonisseur de la Bath avait voulu exporter la musique française il l’aurait fait avec eux, les Superets et leur « yéyétronic » reviennent avec un single intitulé Le sang, l’argent qui oscille entre col roulé sur la plage et moustache guidon dans le désert. Si Nancy Sinatra et William Sheller avaient eu le plaisir de coucher ensemble ils auraient certainement été les heureux parents de ces quatre Rennais. Les Superets allient la modernité du vidéoprojecteur et le charme du lecteur de diapositives.

C’est les chemises à motifs, c’est un concours de pilosité faciale, c’est Molière avec un iphone, c’est Le sang, l’argent.

Superets – Le sang, l’argent

A propos de l'auteur

IntheMorningMag, le webzine sur l'actualité culturelle on the rock !

Articles similaires


Laisser un commentaire